ALERTS: REGULATIONS - FRANCE - PRICES - LEGAL PROFESSIONS - REFORM

Reform: The French Government partially follows the opinion of the French Competition Authority on the setting of regulated tariffs for certain legal professions

Le 11 mars 2020, l’Autorité de la concurrence a publié un avis n° 20-A-03 du 14 février 2020 qu’elle a rendu au ministre de l’économie et des finances à propos du projet de décret en Conseil d’État concernant la fixation des tarifs réglementés de certaines professions juridiques Depuis l’adoption de la loi Macron, les principes de détermination de ces tarifs doivent tenir compte des « coûts pertinents du service rendu et une rémunération raisonnable, définie sur la base de critères objectifs » (article L. 444-2 du code de commerce). Abandonnant une première approche « acte par acte » du fait de l’absence d’une comptabilité analytique permettant d’évaluer les coûts pertinents à un tel niveau de précision, la loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 lui a finalement substitué une méthode fondée sur la rentabilité globale

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence (Paris)

Quotation

Alain Ronzano, Reform: The French Government partially follows the opinion of the French Competition Authority on the setting of regulated tariffs for certain legal professions, 28 March 2020, Concurrences N° 2-2020, Art. N° 93682, www.concurrences.com

Visites 53

All reviews