ALERTS: STATE AID - EUROPEAN UNION - FRANCE - LIABILITY - WASTE - ENVIRONMENT - EXISTING AID

Existing aid: Advocate General Pitruzzella considers that the French extended producer responsibility scheme for the management of waste from textile products, household linen and footwear should not, in principle, be regarded as State aid (Société Eco TLC)

Le 28 mai 2020, l’avocat général Giovanni Pitruzella a présenté ses conclusions dans l’affaire C-556/19 (Société Eco TLC contre Ministre de la transition écologique et solidaire) qui fait suite à une demande de décision préjudicielle formée par le Conseil d’État français. Au cœur de la présente affaire se trouve le dispositif de responsabilité élargie des producteurs mis en place en France pour la gestion des déchets issus de produits textiles, du linge de maison et des chaussures (produits TLC). Ce dispositif vise à ce que les producteurs de produits assument la responsabilité financière et, éventuellement, organisationnelle de la gestion de la phase « déchets » du cycle de vie des produits qu’ils ont fabriqués. Institue-t-il un régime d’aides d’État ? Telle est, en substance, la question posée à la Cour par

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence (Paris)

Quotation

Alain Ronzano, Existing aid: Advocate General Pitruzzella considers that the French extended producer responsibility scheme for the management of waste from textile products, household linen and footwear should not, in principle, be regarded as State aid (Société Eco TLC), 28 May 2020, Concurrences N° 2-2020, Art. N° 95226, www.concurrences.com

Visites 60

All reviews