CASE COMMENTS: DISTRIBUTION – FRANCE – SELECTIVE DISTRIBUTION – ONLINE SALES – THIRD PARTY PLATFORMS

Third party platforms: The Paris Court of Appeal grants the request for suspension of operation of a decision of the French Competition Authority imposing a fine to suppliers who prohibited online resale to their distributors on their own websites of products of a dangerous nature (Stihl)

Par une décision rendue le 24 octobre 2018, l’Autorité de la concurrence avait sanctionné le promoteur d’un réseau de distribution sélective dans le secteur du matériel de motoculture pour avoir – en exigeant une remise en mains propres des produits par le distributeur à l’acheteur soit par un retrait en magasin, soit par une livraison en personne au domicile de l’acheteur – interdit de facto aux distributeurs la vente des produits sur leurs propres sites internet. Elle avait prononcé quatre injonctions dont la principale portait sur la modification des contrats de distribution sélective afin de supprimer l’obligation de “mise en main” pour les ventes en ligne et les trois autres sur la communication aux membres du réseau ainsi qu’au public, via la presse, du contenu de la décision et des modifications

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Anne-Cécile Martin, Third party platforms: The Paris Court of Appeal grants the request for suspension of operation of a decision of the French Competition Authority imposing a fine to suppliers who prohibited online resale to their distributors on their own websites of products of a dangerous nature (Stihl), 23 January 2019, Concurrences Review N° 2-2019, Art. N° 90200, pp. 87-88

Visites 40

All reviews