CASE COMMENTS: UNFAIR COMMERCIAL PRACTICES – FRANCE – SUDDEN TERMINATION – ESTABLISHED BUSINESS RELATIONSHIPS – ECONOMIC CRISIS

Sudden termination: The French Supreme Court rules that a sudden termination of established business relationships may be justified by the existence of an economic crisis (Iplus / Icade EMGP)

La diminution ou l’arrêt de commandes, même substantiel, ne relève pas nécessairement de l’article L. 442-6, I, 5° C. com.. Encore faut-il que la relation rompue soit une relation commerciale établie et que la rupture soit brutale. La rupture doit également être imputable à son auteur. À ce titre, l’article L. 442-6, I, 5° C. com. prévoit que l’inexécution par l’autre partie de ses obligations ou la force majeure exclut l’application de ces dispositions. En revanche, l’article L. 442-6, I, 5° C. com. ne dit rien de la rupture consécutive à l’évolution du contexte économique et notamment, consécutive à une crise économique et financière - ce qui n’a pas manqué de susciter les craintes de la doctrine. Dans l’arrêt rendu le 6 février 2019, la Chambre commerciale de la Cour de cassation se prononce sur ce point en

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • University Littoral-Cote d’Opale (Boulogne/Mer)

Quotation

Valérie Durand, Sudden termination: The French Supreme Court rules that a sudden termination of established business relationships may be justified by the existence of an economic crisis (Iplus / Icade EMGP), 6 February 2019, Concurrences Review N° 2-2019, Art. N° 90406, pp. 104-105

Visites 99

All reviews