CASE COMMENTS: UNFAIR COMMERCIAL PRACTICES – FRANCE – NON-COMPETITION CLAUSE – BREACH – DISTRIBUTION NETWORK

Non-competition clause: The Paris Court of Appeal considers, for the purpose of applying a non-competition clause, that using a common name does not imply the creation of a distribution network (International Esthétique / Joël M.)

Voici une clause contractuelle des plus banale, logée dans un contrat de franchise : le distributeur s’interdit de “créer un réseau concurrent [dans le même domaine] sur toutes les villes où sont implantés les instituts franchisés, et ce pendant un an à compter de la cessation du présent contrat”. La clause est a priori bien ficelée : elle est limitée dans le temps et dans l’espace, elle est nécessaire à la préservation du réseau, et elle n’est pas disproportionnée (en ce sens, Cass. com., 19 janv. 2016, n° 14-16272 : validité d’une clause limitée aux villes où le franchisé exploitait des instituts de beauté ; adde plus généralement, F. Buy,

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • University Aix-Marseille

Quotation

Frédéric Buy, Non-competition clause: The Paris Court of Appeal considers, for the purpose of applying a non-competition clause, that using a common name does not imply the creation of a distribution network (International Esthétique / Joël M.), 23 January 2019, Concurrences Review N° 2-2019, Art. N° 90408, p. 107

Visites 78

All reviews