CASE COMMENTS: UNILATERAL PRACTICES - EUROPEAN UNION - EXCLUSIONARY ABUSES – ONLINE ADVERTISING – EXCLUSIVITY CLAUSE

Exclusivity clause: The European Commission fines the dominant operator on the online advertising and search markets for an abuse of dominant position for including anticompetitive clauses in its contracts (Google AdSense)

Troisième décision en trois ans dans l’affaire Google Search (affaire 39740) qui était initialement promise à une décision d’engagements et qui a finalement donné lieu à trois amendes records pour des abus de position dominante. La décision Shopping en juin 2017 s’était traduite par une amende de 2,42 milliards d’euros, la décision Android de juillet 2018 par une amende de 4,34 milliards et enfin la décision AdSense que nous abordons aujourd’hui dans ce à noter, s'est soldée par une sanction de 1,49 milliard. Au-delà des chiffres d’amendes cumulées, il convient également de relever que les deux premières

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Frédéric Marty, Exclusivity clause: The European Commission fines the dominant operator on the online advertising and search markets for an abuse of dominant position for including anticompetitive clauses in its contracts (Google AdSense), 20 March 2019, Concurrences Review N° 2-2019, Art. N° 90412, pp. 76-77

Visites 183

All reviews