CASE COMMENTS: EUROPEAN AND INTERNATIONAL LAW – USA – CRIMINAL ANTITRUST – BID-RIGGING – PER SE RULE

United States: The U.S. Court of Appeals for the Ninth Circuit denies a challenge to the use of the per se rule in a criminal antitrust case (USA / Javier Sanchez)

Inexistant à l’échelle de l’Union européenne, très faiblement utilisé à l’échelle française, le droit pénal de la concurrence (criminal antitrust) paraît boudé sur le vieux continent. Ce n’est pas le cas aux États-Unis. Outre-Atlantique, il bénéficie tout au contraire d’un rayonnement remarquable. Les juridictions du fond – avec l’appui de la Cour suprême – ont construit depuis plusieurs décennies une jurisprudence facilitant la condamnation pénale des responsables d’entreprise s’adonnant à des pratiques prohibées par le Sherman Act. Depuis semble-t-il l’arrêt Socony-Vacuum (United States v. Socony-Vacuum, 310 U.S. 150 (1940)), la Cour suprême a autorisé l’application de la règle per se dans les affaires antitrust criminelles. Aussi, lorsque l’affaire en cause porte sur une pratique interdite per se par le Sherman

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Walid Chaiehloudj, United States: The U.S. Court of Appeals for the Ninth Circuit denies a challenge to the use of the per se rule in a criminal antitrust case (USA / Javier Sanchez), 25 January 2019, Concurrences Review N° 2-2019, Art. N° 90538, pp. 206-208

Visites 164

All reviews