ALERTS: STATE AID - EUROPEAN UNION - FRANCE - RECOVERY - ILLEGAL AID - INCOMPATIBLE AID - AGRICULTURE - FOOD

Illegal aid: The Court of Justice of the European Union dismisses the two preliminary objections raised by the French Conseil d’État concerning the recovery of an illegal and incompatible aid from an agricultural producer (Copebi / FranceAgriMer)

Le 13 juin 2019, la Cour de justice de l’Union a rendu un arrêt dans l’affaire C-505/18 (Copebi SCA contre FranceAgriMer), laquelle fait suite à la demande de décision préjudicielle introduite par le Conseil d’État français. À l’origine de l’affaire se trouvent des aides d'un montant de 330 millions d'euros versées entre 1992 et 2002 par la République française aux producteurs de fruits et légumes dans le cadre des « plans de campagne » visant à faciliter la commercialisation de ces produits agricoles récoltés en France, dans une période de surproduction. Pour mémoire, la Commission, jugeant ces aides illégales, les avait, à la faveur d'une décision C 29/2005 du 28 janvier 2009, déclaré incompatibles avec le marché commun et ordonné à la France de les récupérer. Cette décision a été confirmée par deux arrêts

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence (Paris)

Quotation

Alain Ronzano, Illegal aid: The Court of Justice of the European Union dismisses the two preliminary objections raised by the French Conseil d’État concerning the recovery of an illegal and incompatible aid from an agricultural producer (Copebi / FranceAgriMer), 13 June 2019, Concurrences Review N° 2-2019, Art. N° 90833, www.concurrences.com

Visites 81

All reviews