ALERTS: CARTELS - SANCTION - ANNULMENT - FINE UNDULY PAID - REIMBURSEMENT - MORATORIUM INTERESTS

Fines: The General Court of the European Union considers that the European Commission has the duty to reimburse the wrongly sentenced company moratorium interests in addition to the amount of the fine unduly paid (Printeos)

En cas d’annulation d’une décision de sanction, la Commission, considérée comme débitrice en situation de retard de paiement dès le versement de l’amende, est tenue de rembourser à l’entreprise condamnée à tort, outre le montant de l’amende indûment versée, des intérêts moratoires. À la faveur d'un arrêt rendu le 12 février 2019 dans l’affaire T-201/17 (Printeos, SA contre Commission européenne), le Tribunal de l’Union a retenu la responsabilité non contractuelle de l’Union européenne au titre des agissements de la Commission à la suite de l’annulation par le Tribunal d’une décision de sanction adoptée par la Commission. Au cas d’espèce, la Commission avait condamné la requérante par décision du 10 décembre 2014 à une amende de près de 5 millions d’euros pour sa participation à un cartel. Par arrêt du 13 décembre

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence (Paris)

Quotation

Alain Ronzano, Fines: The General Court of the European Union considers that the European Commission has the duty to reimburse the wrongly sentenced company moratorium interests in addition to the amount of the fine unduly paid (Printeos), 12 February 2019, Concurrences Review N° 2-2019, Art. N° 89552, www.concurrences.com

Visites 92

All reviews