CASE COMMENTS: PUBLIC ACTIONS – FRANCE – CONSTITUTIONNAL COUNCIL – ENTREPRENEURIAL FREEDOM – PUBLIC LAND – RIGHT OF PROPERTY

Right of property: The French Constitutional Council approves the legal provision creating an exploitation fee for commercial exploitation of pictures of public land’s buildings (Wikimédia France)

Le mouvement de valorisation économique des biens publics est un phénomène dont l’importance ne semble cesser de croître. La décision n° 2017-687 QPC du 2 février 2018 du Conseil constitutionnel en est une nouvelle illustration. À l’origine de la question de constitutionnalité, un recours pour excès de pouvoir intenté par les associations “Wikimedia France” et “la Quadrature du Net” devant le Conseil d’État. Ces associations contestaient la légalité de l’article 4 du décret du 29 mars 2017 (décret n° 2017-456 du 29 mars 2017 relatif au patrimoine mondial, aux monuments historiques et aux sites patrimoniaux remarquables) pris en application de l’article 75 de la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine (loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • University Paris II Panthéon‑Assas

Quotation

Jeremy Martinez, Right of property: The French Constitutional Council approves the legal provision creating an exploitation fee for commercial exploitation of pictures of public land’s buildings (Wikimédia France), 2 February 2018, Concurrences Review N° 2-2018, Art. N° 87048, pp. 187-188

Visites 49

All reviews