CASE COMMENTS: PUBLIC ACTIONS – FREEDOM OF PRICES – PRICE REGULATION

Regulated legal professions: The French Competition Authority regrets that the new decree regarding price regulation of certain law professionnals does not include most of its recommendations contained in two successive opinions

Depuis l’entrée en vigueur de la loi n° 2015-990 du 6 août 2015 relative à la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, les tarifs réglementés applicables aux prestations des commissaires-priseurs judiciaires, des greffiers de tribunal de commerce, des huissiers de justice, des administrateurs judiciaires, des mandataires judiciaires et des notaires, ainsi que les droits et émoluments des avocats en matière de saisie immobilière, de partage, de licitation et de sûretés judiciaires, sont régis par les articles L. 444-1 et suivants du code de commerce. Aux termes de l’alinéa 1er de l’article L. 444-2, ces tarifs “prennent en compte les coûts pertinents du service rendu et une rémunération raisonnable, définie sur la base de critères objectifs”. Par dérogation à ce principe, un mécanisme de

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • Strasbourg Institute of Political Sciences

Quotation

Jean-Philippe Kovar, Regulated legal professions: The French Competition Authority regrets that the new decree regarding price regulation of certain law professionnals does not include most of its recommendations contained in two successive opinions, 29 January 2016, Concurrences Review N° 2-2016, Art. N° 79126, pp. 216-218

Visites 73

All reviews