CASE COMMENT : ANTICOMPETITIVE PRACTICE – GROUP OF COMPAGNIES – SETTING OF THE AMOUNT OF THE PENALITIES – SECOND OFFENSE (NO)

Invitation to tender : The General Court rejects the notion of a second offense of a head-firm if it has not been imputed previous infringements of its subsidiaries and requests that the European Commission justifies the existence of a unique firm according to article 101 TFEU with circumstantial and specific elements (ThyssenKrupp & Eni)

Trib. UE, 13 juillet 2011, ThyssenKrupp, T-144/07, T-148/07, T-149/07, T-150/07 et T-154/07 Trib. UE, 13 juillet 2011, Eni , T-39/07 Dans une première espèce, plusieurs filiales d’une société intervenant dans le secteur des ascenseurs s’étant entendues avec d’autres entreprises de ce secteur avaient été sanctionnées par la Commission, ainsi que la société-mère qui les détenait à 100%. Parmi les dix moyens soulevés devant le Tribunal par les filiales et leur société-mère, seul celui tiré d’une majoration erronée du montant de l’amende au titre de la récidive trouve un écho favorable. Le Tribunal confirme leur condamnation solidaire pour infraction à l’article 101 TFUE, mais réduit le montant de leur amende. Dans une seconde espèce, la filiale d’une société intervenant dans le secteur du caoutchouc s’étant

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Blanche de La Mure, Invitation to tender : The General Court rejects the notion of a second offense of a head-firm if it has not been imputed previous infringements of its subsidiaries and requests that the European Commission justifies the existence of a unique firm according to article 101 TFEU with circumstantial and specific elements (ThyssenKrupp & Eni), 13 July 2011, Concurrences N° 2-2011, Art. N° 40988, www.concurrences.com

Visites 138

All reviews