CASE COMMENT : DISTRIBUTION - QPC – L. 442-6, III al 2 –MINISTRE’S ACTION

QPC : The Constitutional Council holds that the provision allowing the French Minister of Economy and public prosecutor to bring an action to stop competition-restraining practices is constitutional(Systéme U)

Conseil constitutionnel, 13 mai 2011, QPC n° 2011-126, Société Système U La société Système U avait été assignée en 2007 par le ministre de l’Économie pour des services fictifs facturés à un fournisseur…. C’est dans ce contexte que le Conseil constitutionnel a été saisi le 8 mars 2011 par la Cour de cassation d’une question prioritaire de constitutionnalité posée par la société Système U Centrale Nationale rejointe par la société Carrefour France SAS, relative à la conformité aux droits et libertés que la Constitution garantit des dispositions du second alinéa du paragraphe III de l’article L. 442-6 du Code de commerce dans sa rédaction antérieure à la loi n° 2008-3 du 3 janvier 2008 permettant au ministre de l’Économie et au ministère public d’agir en cessation des pratiques restrictives de concurrence

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Anne-Cécile Martin, QPC : The Constitutional Council holds that the provision allowing the French Minister of Economy and public prosecutor to bring an action to stop competition-restraining practices is constitutional(Systéme U), 13 May 2011, Concurrences N° 2-2011, Art. N° 40427, www.concurrences.com

Visites 135

All reviews