CASE COMMENTS: STATE AID – EUROPEAN UNION – ALUMINIUM – SELECTIVITY

Selectivity : The Court of Justice of the European Union confirms that the prolongation by a judge granting interim measures of a contract granting a favorable tariff to an undertaking constitutes a selective advantage (Mytilinaios Anonymos Etaira)

L’arrêt de la Cour du 11 décembre met un terme à un litige relatif à la qualification d’aide d’État d’une mesure prise par le juge grec des référés et permettant à un opérateur de continuer à bénéficier d’un tarif préférentiel d’approvisionnement en électricité. Il s’agit du quatrième arrêt relatif à ce litige ancien, dont il convient de rappeler brièvement les antécédents. Rappel des antécédents Depuis 1960, AtE, productrice d’aluminium (absorbée depuis lors par le groupe Mytilinaios au cours du litige), bénéficiait d’un approvisionnement à tarif préférentiel auprès de DEI, compagnie publique grecque d’électricité, grâce à un contrat approuvé par décret législatif, régime préférentiel qui devait prendre fin en 2006. Cependant le juge grec des référés, saisi par AtE, avait décidé de prolonger provisoirement ce contrat qui,

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Bruno Stromsky, Selectivity : The Court of Justice of the European Union confirms that the prolongation by a judge granting interim measures of a contract granting a favorable tariff to an undertaking constitutes a selective advantage (Mytilinaios Anonymos Etaira), 11 December 2019, Concurrences N° 1-2020, Art. N° 93353, pp. 129-130

Visites 84

All reviews