CASE COMMENTS: DISTRIBUTION – FRANCE – SELECTIVE DISTRIBUTION – ONLINE SALES – OBLIGATION TO PUT IN HAND

Selective distribution: The Paris Court of Appeal recalls that a restriction on online sales may be appropriate without being necessary (Stihl)

Au programme de l’actualité jurisprudentielle de ce trimestre : la suite de “l’affaire Stihl”. Le temps de l’épilogue n’est, quant à lui, pas encore arrivé dès lors que la décision rendue par la Cour d’appel de Paris le 17 octobre 2019 a fait l’objet d’un pourvoi devant la Cour de cassation. Pour mémoire, l’Autorité de la concurrence avait sévèrement condamné, pour pratique anticoncurrentielle (arts. L. 420-1 C. com. et 101§1 TFUE), le promoteur d’un réseau de distribution sélective de matériels de motoculture pour avoir restreint les ventes à distance de ses produits depuis les sites internet de ses distributeurs agréés (ADLC, déc. n° 18-D-23 du 24 oct. 2018 relative à des pratiques mises en œuvre dans le secteur de la distribution de matériel de motoculture : V. Obs. A.-C. Martin, Concurrences n° 1-2019, pp.

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Anne-Cécile Martin, Selective distribution: The Paris Court of Appeal recalls that a restriction on online sales may be appropriate without being necessary (Stihl), 17 October 2019, Concurrences Review N° 1-2020, Art. N° 93317, pp. 97-98

Visites 26

All reviews