CASE COMMENTS: REGULATIONS – FRANCE – REGULATORY AUTHORITIES – GUIDELINES – POWER TO IMPOSE SANCTIONS

Electronic communications: The French Administrative Supreme Court defines the margin of interpretation that regulatory authorities have when exercising their power to impose sanctions whilst applying again two of its decisions to guidelines (La Quadrature du Net, Caliopen)

L’article 82 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, issu de la transposition en droit français de la directive dite e-Privacy (2002/58/CE) du 12 juillet 2002 modifiée en 2009, dispose que “Tout abonné ou utilisateur d’un service de communications électroniques doit être informé de manière claire et complète, sauf s’il l’a été au préalable, par le responsable du traitement ou son représentant :1° De la finalité de toute action tendant à accéder, par voie de transmission électronique, à des informations déjà stockées dans son équipement terminal de communications électroniques, ou à inscrire des informations dans cet équipement ; 2° Des moyens dont il dispose pour s’y opposer. / Ces accès ou inscriptions ne peuvent avoir lieu qu’à condition que l’abonné ou la

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Authors

Quotation

Emmanuel Guillaume, Roman Roussel, Electronic communications: The French Administrative Supreme Court defines the margin of interpretation that regulatory authorities have when exercising their power to impose sanctions whilst applying again two of its decisions to guidelines (La Quadrature du Net, Caliopen), 16 October 2019, Concurrences Review N° 1-2020, Art. N° 93394, pp. 153-155

Visites 45

All reviews