CASE COMMENTS: DISTRIBUTION – SELECTIVE DISTRIBUTION – ONLINE SALES – MARKETPLACES – DANGEROUS PRODUCTS

Marketplaces: The French Competition Authority sanctions the prohibition of online resale by distributors on their own websites but validates prohibitions to resale on third party platforms (Distribution of machinery)

Le régime d’encadrement des ventes en lignes sur les sites internet des distributeurs membres d’un réseau de distribution sélective ainsi que celles via des plateformes tierces se construit peu à peu. Pour mémoire, la Cour de Justice de l’Union européenne avait admis la possibilité d’interdire aux membres d’un réseau de distribution sélective de produits de luxe de recourir de façon visible à des plateformes tierces pour la revente de leurs produits à condition qu’une telle interdiction soit proportionnée au regard de l’objectif poursuivi – en l’occurrence “appropriée pour préserver l’image des produits de luxe” – et qu’elle n’aille pas au-delà de ce qui est nécessaire pour atteindre un tel objectif (CJUE, 6 déc. 2017, Coty germany c/ Parfümerie Akzente, C-230/16, obs. A.-C. Martin, Concurrences n° 1-2018). Dans

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Anne-Cécile Martin, Marketplaces: The French Competition Authority sanctions the prohibition of online resale by distributors on their own websites but validates prohibitions to resale on third party platforms (Distribution of machinery), 24 October 2018, Concurrences Review N° 1-2019, Art. N° 89507, pp. 97-99

Visites 111

All reviews