CASE COMMENTS: STATE AIDS – EUROPEAN UNION – ADMISSIBILITY – RECOVERY – ABSOLUTE IMPOSSIBILITY

Absolute impossibility: The Court of Justice of the European Union rules that an action for annulment brought by a competitor is admissible and annuls the State aid scheme since the absolute impossibility of recovery of the aid was not demonstrated (Scuola Elementare Maria Montessori/Commission, Italie)

L’arrêt Montessori, rendu par la Grande chambre, apparaît comme un tournant important en ce qui concerne la recevabilité des recours dirigés contre des décisions de la Commission portant sur des régimes d’aides, particulièrement lorsque ces décisions sont favorables à un État membre. Alors qu’elle avait jusqu’à présent interprété de manière relativement stricte et prudente les modifications des conditions de recevabilité des recours en annulation introduites par le Traité de Lisbonne en faveur des personnes directement concernées par un acte réglementaire ne comportant pas de mesure d’exécution, elle a, cette fois, procédé à une ouverture significative du droit de recours devant le Tribunal. L’autre grand intérêt de cet arrêt est d’avoir rappelé l’orthodoxie en ce qui concerne la notion d’impossibilité absolue

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Bruno Stromsky, Absolute impossibility: The Court of Justice of the European Union rules that an action for annulment brought by a competitor is admissible and annuls the State aid scheme since the absolute impossibility of recovery of the aid was not demonstrated (Scuola Elementare Maria Montessori/Commission, Italie), 6 November 2019, Concurrences Review N° 1-2019, Art. N° 89294, pp. 127-129

Visites 118

All reviews