CASE COMMENTS: CARTELS - FRANCE - CARTEL - BID RIGGING - HYBRID SETTLEMENT PROCEDURE - FINES

Hybrid settlement procedure: The Paris Court of appeal dismissed the appeal brought against the decision of the French competition authority n° 16 D 28, but rectifies the latter as the French competition authority had imputed the contested practices to an “entity” without any legal personality (Caisse des Dépôts et Consignations)

Le contentieux généré par les transactions hybrides est récurrent en cette période, puisque l’arrêt ici rapporté, prononcé par la Cour d’appel de Paris le 26 octobre 2017, vient s’ajouter à ceux prononcés par la Cour de cassation dans l’affaire Mobilitas et par le Tribunal dans l’affaire ICAP. Une transaction est dite “hybride” lorsqu’une partie seulement des sociétés visées par une procédure de constat d’infraction accepte une proposition de transaction. Ces dernières bénéficieront d’une procédure accélérée ainsi que d’une réduction de l’amende infligée, les autres se réservant la possibilité de contester les faits reprochés durant la procédure administrative, en s’exposant à une amende plus importante. Il en allait précisément ainsi en l’espèce. Les requérantes, la Caisse des Dépôts et Consignations et sa filiale –

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • European Court of Justice (Luxembourg)

Quotation

Etienne Thomas, Hybrid settlement procedure: The Paris Court of appeal dismissed the appeal brought against the decision of the French competition authority n° 16 D 28, but rectifies the latter as the French competition authority had imputed the contested practices to an “entity” without any legal personality (Caisse des Dépôts et Consignations), 26 October 2017, Concurrences Review N° 1-2018, Art. N° 85819, p. 83-84

Visites 184

All reviews