ALERT: ANTI-COMPETITIVE PRACTICE - CONCERTED PRACTICES - EXCHANGE OF INFORMATION - TENDERS - FINE - RIGHTS OF DEFENCE - APPEAL

Concerted practices: The Paris Court of Appeal annuls a decision by the former Competition Council on procedural grounds but confirms its analysis in an old case of anti-competitive practices in the public works sector in Southern France (Colas Midi Méditerranée)

Appelée, à la suite de trois renvois successifs après cassation, à se prononcer dans une très vieille affaire — celle des marchés publics dans le secteur des travaux routiers, du terrassement, des canalisations et de l'assainissement dans le département du Var — dont les faits remontent à 1988, la Cour d'appel de Paris a rendu son arrêt le 1er décembre 2016, soit presque trente ans après la Commission des faits et 30 ans jour pour jour après l'adoption de l'ordonnance de 1986 qui a fondé le droit moderne de la concurrence en France. Pour mémoire, dans cette affaire, le Conseil de la concurrence avait infligé des sanctions pécuniaires à 14 entreprises, dont la société requérante, pour s'être livrées, dans le cadre de ces marchés, à des pratiques prohibées par l'article 7 de l'ordonnance du 1erdécembre

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence (Paris)

Quotation

Alain Ronzano, Concerted practices: The Paris Court of Appeal annuls a decision by the former Competition Council on procedural grounds but confirms its analysis in an old case of anti-competitive practices in the public works sector in Southern France (Colas Midi Méditerranée), 1 December 2016, Concurrences Review N° 1-2017, Art. N° 83214, www.concurrences.com

Visites 139

All reviews