CASE COMMENTS : PROCEDURES - CARTELS – LENGTH OF PROCEDURE BEFORE THE GENERAL COURT – REASONABLE LENGTH – ALL BUSINESS SECTORS

Cartels : The Court of Justice of the European Union considers that a failure to adjudicate within a reasonable time without consequences on the General Court’s judgment can only be subjected to a claim for damages (Gascogne Sack Deutschland, Kendrion, Groupe Gascogne)

CJEU, 26.11.2013, Kendrion v. Commission, case C-50/12 P CJEU, 26.11.2013, Groupe Gascogne v. Commission, case C 58/12 P À l’origine de ces arrêts, il y a la décision de la Commission d’infliger des amendes à plusieurs entreprises en raison de leur participation ou de la participation de leurs filiales à une entente dans le secteur des sacs industriels (Commission, 30 novembre 2005, aff. COMP/F/38.354). Par la suite, les requérantes ont échoué à obtenir l’annulation de cette décision devant le Tribunal de l’Union européenne. Il avait fallu un peu plus de cinq ans et demi à ce dernier, de février 2006 à novembre 2011, pour statuer sur leurs recours (Trib. UE, 16 novembre 2011, aff. T-79/06, T-54/06 et T-72/06, trois arrêts). Si la question de la violation par le Tribunal du droit à un jugement dans un

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Alexandre Lacresse, Cartels : The Court of Justice of the European Union considers that a failure to adjudicate within a reasonable time without consequences on the General Court’s judgment can only be subjected to a claim for damages (Gascogne Sack Deutschland, Kendrion, Groupe Gascogne), 26 November 2013, Concurrences Review N° 1-2014, Art. N° 63763, pp. 170-172

Visites 164

All reviews