CASE COMMENT : ANTICOMPETITIVE PRACTICES - THREAT OF BOYCOTT - TRADE UNION

Boycott : The Paris Court of Appeal rules that a boycott or the mere threat of a boycott are "per se" punishable anticompetitive behavior even if they have no effect on the market (CNPA / SPEA)

CA Paris, 29 juin 2004 statuant sur la décision n° 03-D-68 du Conseil de la concurrence, Conseil national des Profession de l'Automobile (CNPA) c/ Syndicat des Professionnels européens de l'Automobile (SPEA) Faits Le CNPA 57 souhaitant lutter contre des intermédiaires mandatés par des consommateurs pour acheter des véhicules au meilleur prix au sein de la communauté européenne, a exercé des pressions sur deux sociétés, le Crédit de l'Est et le Républicain Lorrain. Une lettre circulaire a été adressée par le CNPA 57 à ses adhérents, faisant état du financement par le Crédit de l'Est des mandataires automobiles, pour inciter les concessionnaires du département à boycotter les services de cet établissement de crédit. Le Républicain Lorrain a fait l'objet de pressions exercées par le CNPA 57 en vue de le

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Dominique Ferré, Boycott : The Paris Court of Appeal rules that a boycott or the mere threat of a boycott are "per se" punishable anticompetitive behavior even if they have no effect on the market (CNPA / SPEA), 29 June 2004, Concurrences N° 1-2004, Art. N° 26855, www.concurrences.com

Visites 996

All reviews