ALERTS : DISTRIBUTION - SELECTIVE DISTRIBUTION - MARKET DEFINITION - SUBSTITUABILITY

Selective distribution: The French Supreme Court urges the Paris Court of Appeal to motivate its rulings about the field of the ex officio submission of the French Competition Council (Parfums)

Aux termes d'un arrêt rendu le 10 juillet 2008 dans l'affaire « parfums », la Chambre commerciale de la Cour de cassation est venue censurer partiellement l'arrêt de la Cour d'appel de Paris du 26 juin 2007 à propos du champ de la saisine d'office opéré par le Conseil de la concurrence. On se souvient que la Cour d'appel avait retenu que la saisine d'office portait uniquement sur le secteur des parfums de luxe, que le Conseil se saisit in rem de l'ensemble des faits et des pratiques qui affectent le fonctionnement d'un marché et que, dès lors que parfums et cosmétiques ne constituaient pas des produits substituables entre eux, le Conseil ne pouvait pas considérer le secteur des parfums et cosmétiques de luxe comme un seul marché au regard des pratiques dénoncées. Le Conseil ne s'étant pas

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence (Paris)

Quotation

Alain Ronzano, Selective distribution: The French Supreme Court urges the Paris Court of Appeal to motivate its rulings about the field of the ex officio submission of the French Competition Council (Parfums), 10 July 2008, Concurrences Review N° 4-2008, Art. N° 63796, www.concurrences.com

Visites 59

All reviews