Prix de thèse Concurrences 2020

Concurrences offre deux prix de thèse :
- Prix de thèse en droit de la concurrence
- Prix de thèse en économie de la concurrence

Les prix de thèse Concurrences ont pour objet de sélectionner et de publier les meilleures thèses portant sur des sujets déterminés en droit et en économie de la concurrence et de la régulation, à l’exception des traités, manuels et autres ouvrages généraux... Pour les thèses en droit, ne sont recevables que les travaux qui concernent le droit de l’Union européenne, les droits des Etats membres ou des Etats liés par des accords de coopération à l’UE, ainsi que les recherches de droit comparé intégrant la dimension européenne.

Sont admis à concourir aux prix de thèses Concurrences 2020 les travaux soutenus entre le 1er mars 2019 et le 1er mars 2020. Les travaux peuvent être rédigés en anglais ou en français. Les thèses admises à concourir ne doivent pas avoir été publiées ou faire l’objet d’un projet de publication (voir termes ci-dessous). Les thèses lauréates seront publiées dans la collection Concurrences.

Les travaux doivent être envoyés dans un premier temps en version PDF, accompagnés du rapport de soutenance à : livres@concurrences.com. Après validation, les thèses devront être envoyées par voie postale aux membres du jury au plus tard le 1er avril 2020. Les adresses postales sont communiquées sur demande. La délibération du jury 2020 sera annoncée sur cette page ainsi que lors de la conférence annuelle Demain la concurrence 2020.

Dotation du prix de thèse :

  • Remise du prix au Ministère de l’économie à l’occasion de la conférence “Demain la concurrence”
  • Publication dans la collection Concurrences dirigée par le Professeur Laurence Idot
  • Publication d’un article au sein de la Revue Concurrences
  • Abonnement d’un an à Concurrences+

Composition du jury 2019

  • Laurence Idot, Université Paris II Panthéon-Assas (Présidente)
  • Emmanuel Combe, Autorité de la concurrence et Université Paris I Panthéon-Sorbonne 
  • Damien Neven, The Graduate Institute for International and Development Studies, Genève 
  • Emmanuelle Claudel, Université Paris II Panthéon-Assas
  • Wouter Wils, Commission européenne et King’s College London

Lauréat du Prix 2019

  • Godefroy de Montcuit, "La faute lucrative en droit de la concurrence", Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. (La thèse sera publiée prochainement au sein de la collection Concurrences)

Lauréat du Prix 2018

Lauréat du Prix 2017

Lauréat du Prix 2016

Lauréats du Prix 2015

  • Anna Pisarkiewicz, "Evolving Forms of Abuse of Dominant Position in the Electronic Communications Sector", European University Institute, Florence.
  • Damien Reymond, "Action antidumping et droit de la concurrence dans l’Union européenne" Université Paris II Panthéon-Assas

Lauréats du Prix 2013

  • 1er prix : Rafael Amaro, "Le contentieux privé des pratiques anticoncurrentielles. Etude des contentieux complémentaire et autonome devant les juridictions judiciaires", Université Paris V-René Descartes
  • 2ème prix : Michael J. Frese, "Sanctions in EU Competition Law : Principles and Practice", Université d’Amsterdam

Lauréat du Prix 2012

  • Martijn Han : "Vertical relations in cartel theory", Université d’Amsterdam

Lauréats du Prix 2011

  • Jérôme Gstalter, "Droit de la concurrence et droits de propriété intellectuelle", Université Panthéon-Sorbonne Paris I
  • Claire Mongouachon, "Abus de position dominante et secteur public", Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Silvia Pietrini, "L’action collective en droit des pratiques anticoncurrentielles", Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Lauréat du Prix 2008

  • Anne-Lise Sibony, "Le juge et le raisonnement économique en droit de la concurrence", Université Paris-Dauphine

Lauréat du Prix 2007

  • David Bosco, "L’obligation d’exclusivité", Université Aix Marseille

Lauréat du Prix 2005

  • Laetitia Driguez, "Droit social et droit de la concurrence", Université Panthéon-Sorbonne Paris I

Les thèses admises à concourir pour le Prix de thèse Concurrences ne doivent pas avoir été publiées. Elles ne doivent pas avoir fait l’objet ni d’un contrat de publication ni d’un droit de préférence consenti à un autre éditeur dans les termes de l’article L. 132-4 du Code de la propriété intellectuelle. Dans l’attente de la délibération du jury, les candidats doivent s’abstenir de conclure un contrat de publication ou de consentir un droit de préférence à un autre éditeur. Dans le cas où la délibération du jury impliquerait une offre de publication, les candidats s’engagent à conclure un contrat de publication avec l’Institut de droit de la concurrence. Dans le cas où un travail serait récompensé par le jury sans offre de publication, les candidats s’engagent à mentionner cette récompense sur la page de couverture de leur thèse lors de sa publication ultérieure.