CASE COMMENTS: DISTRIBUTION – PROBATIONARY PERIOD – UNILATERAL TERMINATION – ABUSIVE TERMINATION

Unilateral termination: The French Supreme Court enshrines the possibility for the franchisor to stop a relation during the probationary period agreed in writing (Dafy Moto c/ Motoshop)

“La situation de tout franchisé est par nature précaire”. Cette formule, martelée comme un slogan par une série remarquée d’arrêts rendus par la Cour d’appel de Versailles, souligne bien les risques inhérents à l’aventure de la franchise (CA Versailles 24 janv. 2017 (6 arrêts), RG n° 15/00708, RG n° 15/00795, RG n° 15/00955, RG n° 15/00071, RG n° 15/00954, RG n° 15/00957 ; 21 février 2017 (2 arrêts), RG n° 15/00070, RG n° 15/00794 ; 14 mars 2017 (1 arrêt), RG n° 15/00146 : Concurrences 2-2017, p. 111, obs. D. Ferrier ; Lettre distrib. 4-2017, obs. N. Eréséo). Un franchiseur est en effet libre, tout au moins en principe, de mettre un terme à la relation nouée avec le franchisé, sans avoir de motif à donner ou d’indemnité à payer. Le franchisé n’a en définitive qu’une garantie : la relation sera au moins maintenue

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Nicolas Ereseo, Unilateral termination: The French Supreme Court enshrines the possibility for the franchisor to stop a relation during the probationary period agreed in writing (Dafy Moto c/ Motoshop), 21 June 2017, Concurrences Review N° 4-2017, Art. N° 85152, pp. 113-114

Visites 21

All reviews