CASE COMMENTS : UNILATERAL PRACTICES – EXCLUSIONARY ABUSE – PREDATORY PRICING – INCREMENTAL COSTS

Incremental costs: The Paris Court of Appeal, seized for the third times in a case about ferries in Vendée, relies on the Post Danmark judgement of the Court of justice, incorporates the effects-based approach in French competition law and applies the modified Akzo test for predation, using incremental costs for a multi-product firm (Pelletier)

Après 8 années de péripéties judiciaires, la décision du Conseil de la concurrence du 23 décembre 2004 dans l’affaire des vedettes vendéennes est annulée et l’affaire est renvoyée à l’instruction devant l’Autorité de la concurrence. Par cette décision, le Conseil avait retenu que la régie des passages d’eau de Vendée n’avait pas commis d’abus. Cette décision avait été confirmée en appel, mais sa motivation n’avait pas convaincu la Cour de cassation. Statuant sur renvoi, la Cour d’appel avait éludé le point crucial, relatif à la caractérisation des prix prédateurs dans le cas particulier d’une entreprise dominante exerçant à la fois une mission de service public et une activité concurrentielle. L’arrêt avait donc donné lieu à une seconde cassation (sur les précédents épisodes, v. D. Spector, Concurrences n° 1-2005,

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • Université Catholique de Louvain

Quotation

Anne-Lise Sibony, Incremental costs: The Paris Court of Appeal, seized for the third times in a case about ferries in Vendée, relies on the Post Danmark judgement of the Court of justice, incorporates the effects-based approach in French competition law and applies the modified Akzo test for predation, using incremental costs for a multi-product firm (Pelletier), May 2013, Concurrences Review N° 2-2013, Art. N° 52173, p. 74

Visites 220

All reviews