CASE COMMENTS: UNFAIR COMMERCIAL PRACTICES – FRANCE – NOTICE PERIOD – THREAT OF PRODUCT DELISTING

Notice period: The French Supreme Court decides that Article L. 442-6, I, 4° of the French Commercial Code does not apply to manoeuvres that occurred after the breach of the commercial relationship (France Ligne / 44 Galerie Lafayette)

Depuis 1982, la société France Ligne est en relation d’affaires avec quatre sociétés du groupe Galeries Lafayette (sociétés GL) dont la société 44 Galeries Lafayette – centrale d’achats du groupe. Cette dernière lui a notifié par lettre recommandée du 26 octobre 2011 la rupture de leur relation commerciale par arrêt progressif du référencement des produits jusqu’au 31 août 2012. Dans un arrêt rendu le 8 juin 2016, la Cour d’appel de Paris rejette les demandes fondées sur l’article L. 442-6, I, 5° et 4° C. com.. L'affaire est ensuite portée devant la Chambre commerciale de la Cour de cassation. S’agissant de l’article L. 442-6, I, 5° C. com. Sur ce fondement la victime développe deux arguments distincts. Le premier argument consiste à établir la renonciation des sociétés du groupe GL à la rupture de la relation

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • University Littoral-Cote d’Opale (Boulogne/Mer)

Quotation

Valérie Durand, Notice period: The French Supreme Court decides that Article L. 442-6, I, 4° of the French Commercial Code does not apply to manoeuvres that occurred after the breach of the commercial relationship (France Ligne / 44 Galerie Lafayette), 20 June 2018, Concurrences Review N° 4-2018, Art. N° 88288, pp. 136-137

Visites 25

All reviews