CASE COMMENTS: MERGERS – EUROPEAN UNION – GUN-JUMPING – FINE

Gun-jumping: The European Commission fines an undertaking for the early implementation of a concentration stemming from the clauses of the share purchase agreement and from the intervention of the acquirer into the commercial strategy of the target (Altice / PT Portugal)

La prohibition de mise en œuvre anticipée des concentrations fait l’objet d’une pratique décisionnelle et d’une jurisprudence particulièrement fournie récemment – signe de la grande attention que les autorités de concurrence portent à cette question. Cependant, déterminer ce qui précisément relève d’une telle pratique de “gun jumping” n’est pas toujours évident. Si la présidente de l’Autorité de la concurrence vient de publier dans les pages de cette revue un article présentant ses “réflexions sur la mise en œuvre anticipée des opérations de concentrations” (Concurrences n° 3-2018, Gun jumping : quelles sont les pratiques à éviter), la Commission européenne a, quant à elle, publié la décision par laquelle elle a imposé une amende record de 124,5 millions d’euros à Altice pour prise de contrôle anticipée de PT

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Authors

Quotation

Olivier Billard, Guillaume Fabre, Gun-jumping: The European Commission fines an undertaking for the early implementation of a concentration stemming from the clauses of the share purchase agreement and from the intervention of the acquirer into the commercial strategy of the target (Altice / PT Portugal) , 24 April 2018, Concurrences Review N° 4-2018, Art. N° 88262, pp. 139-143

Visites 80

All reviews