CASE COMMENTS: PROCEDURE – FRANCE – BREACH OF COMMITMENTS

Breach of commitments: The French Competition Authority sanctions the breach of commitments made binding by the French Competition Authority in the context of a settlement procedure (Randstad)

La période sous chronique offre une nouvelle illustration d’une sanction par l’Autorité de la concurrence d’un non-respect d’engagements souscrits par une entreprise dans le cadre d’une procédure de non contestation des griefs. Les décisions sont encore relativement rares puisque ce n'est – sauf erreur – que la quatrième dans le domaine des pratiques anticoncurrentielles, si l'on compte les procédures d'engagements au sens strict et les engagements pris dans le cadre de l'ancienne procédure de non-contestation des griefs (la première est la décision n° 10-D-21 du 30 juin 2010 relative au respect, par les sociétés Neopost France et Satas, des engagements pris dans la décision du Conseil de la concurrence n° 05-D-49 du 25 juillet 2005 (Concurrences n°4-2010, obs. Ch. Lemaire et M. Cousin, p. 207) -

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Authors

Quotation

Christophe Lemaire, Hélène Fricaudet, Breach of commitments: The French Competition Authority sanctions the breach of commitments made binding by the French Competition Authority in the context of a settlement procedure (Randstad), 21 June 2018, Concurrences Review N° 4-2018, Art. N° 88235, pp. 173-174

Visites 22

All reviews