CASE COMMENTS: PROCEDURES – EUROPEAN UNION – STATEMENT OF OBJECTIONS – RIGHTS OF DEFENCE – JOINT VENTURE

Statement of objections: The Court of Justice of the European Union upholds the European Commission’s procedural choice to address the statement of objections only to the parent companies and not to their joint venture (LG Electronics et Koninklijke Philips Electronics)

En l’espèce, il se trouvait que les requérantes avaient réuni en 2001 leurs activités de production de tubes cathodiques au sein d’une filiale commune. Or, en 2012, la Commission a sanctionné une entente sur le marché des tubes cathodiques pour téléviseurs et écrans d’ordinateurs. Considérant que la filiale était engagée dans une procédure de faillite, la Commission avait alors fait le choix procédural de n’adresser la communication des griefs qu’à ses sociétés mères. Cette affaire soulevait une question inédite concernant le respect des droits de la défense dans l’hypothèse d’une imputation des agissements d’une filiale à sa société mère. En effet, les requérantes faisaient valoir en l’occurrence que leurs droits de la défense ne pouvaient pas avoir été respectés dans la mesure où la Commission leur avait

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Alexandre Lacresse, Statement of objections: The Court of Justice of the European Union upholds the European Commission’s procedural choice to address the statement of objections only to the parent companies and not to their joint venture (LG Electronics et Koninklijke Philips Electronics), 14 September 2017, Concurrences Review N° 4-2017, Art. N° 85186, pp. 153-154

Visites 23

All reviews