CASE COMMENTS: PUBLIC ACTIONS – FRANCE – FRENCH CONSTITUTIONNAL COUNCIL – ENTREPRENEURIAL FREEDOM – PRE-EMPTION RIGHT – PROPERTY RIGHT

Pre-emption right: The French Constitutional Council partially invalidates a law implementing a pre-emptive right vested in the “SAFER” (Law on fight against pre-emption of agricultural land and biocontrol development)

La décision concerne le champ des missions appartenant aux sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (SAFER). Ces sociétés ont pour objectif de réguler le marché du foncier rural. À cette mission, historique, s’est peu à peu rajoutée une mission de préservation de l’environnement. Ces missions sont prévues à l’article L. 143-1 et suivants du Code rural et de pêche maritime (CRPM). Afin d’exercer cette mission, l’article L. 143-1 prévoit que les SAFER peuvent exercer un droit de préemption dans l’hypothèse où un bien immobilier à vocation agricole est cédé. Le champ du droit de préemption dont dispose les SAFER est allé sans cesse dans le sens de son extension. Le droit de préemption peut en effet également être déclenché par les SAFER lorsque la cession concerne des parts sociales. Possibilité prévue

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • University Paris II Panthéon‑Assas

Quotation

Jeremy Martinez, Pre-emption right: The French Constitutional Council partially invalidates a law implementing a pre-emptive right vested in the “SAFER” (Law on fight against pre-emption of agricultural land and biocontrol development), 16 March 2017, Concurrences Review N° 4-2017, Art. N° 85137, pp. 181-182

Visites 54

All reviews