Previous article Next article

See version in english Disclosure of documents : The Paris court of appeal confirms the confidential character of the settlement procedure (Direct énergie)

ALERTE : PROCEDURE - TRANSACTION - CONFIDENTIALITE - COMMUNICATION DU DOSSIER - SERVICE PUBLIC - MONOPOLE - DROITS DE LA DEFENSE

Communication de pièces  : La Cour d’appel de Paris confirme le caractère confidentiel de la procédure de transaction et, partant, verrouille un peu plus encore le dispositif (Direct énergie)

Cet article a fait l’objet d’une première publication dans L’actu concurrence.

À la faveur d’un arrêt rendu le 6 juillet 2017 sur le recours introduit par la société Direct énergie contre la décision n° 17-D-06 rendue le 21 Mars 2017 de l’Autorité de la concurrence, la Cour d’appel de Paris est venue confirmer le caractère confidentiel de la procédure de transaction et, partant, verrouiller un peu plus encore le dispositif auquel l’Autorité et les entreprises semblent si attachées. On se souvient que, dans cette affaire, l’Autorité de la concurrence avait, au terme d’une procédure de transaction, infligé à Engie 100 millions d’euros d’amende pour avoir, lors de l’ouverture à la concurrence des marchés de détail du gaz et de l’électricité, utilisé l’ensemble des moyens matériels et immatériels résultant de son ancien monopole de fourniture de gaz et de son activité de service public de

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Alain Ronzano, Communication de pièces : La Cour d’appel de Paris confirme le caractère confidentiel de la procédure de transaction et, partant, verrouille un peu plus encore le dispositif (Direct énergie), 6 July 2017, Concurrences Review N° 4-2017, Art. N° 85243

Visites 32

All reviews