Previous article Next article

See version in english Abuse of dominant position: The French Competition Authority dismisses the action of a major broadcasting group agaist another one regarding practices in the television advertising market (Canalplus/TF1)

ALERTE : PRATIQUE UNILATERALE - ABUS DE POSITION DOMINANTE - PRATIQUES DISCRIMINATOIRES - PROMOTION CROISEE - REFUS DE VENTE - VENTES COUPLEES - MARCHE PERTINENT - NON-LIEU

Abus de position dominante  : L’Autorité de la concurrence prononce un non-lieu dans l’affaire opposant deux groupes audiovisuels majeurs à propos de diverses pratiques mises en œuvre dans le secteur de la publicité télévisuelle (Canalplus/TF1)

Le 25 juillet 2017, l’Autorité de la concurrence a rendu une décision n° 17-D-11 relative à des pratiques mises en œuvre dans le secteur de la publicité télévisuelle. Cette affaire fait suite à la saisine des sociétés Groupe Canal+, Canal+ Régie, D8 et D17 à propos des pratiques mises en œuvre par TF1 dans le secteur de la publicité télévisuelle. Les pratiques dénoncées sont au nombre de trois : — la promotion croisée de la chaîne HD1 sur l’antenne de TF1. À cet égard, les saisissantes relèvent que, depuis le lancement de la chaîne HD1 en décembre 2012, « TF1 diffuse sur son antenne une à deux annonces par jour en faveur de HD1, dont systématiquement une annonce diffusée en « Peak-Time », c’est-à-dire au moment de la diffusion du journal télévisé de 20 heures et du programme de première partie de soirée ». Elles

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence

Quotation

Alain Ronzano, Abus de position dominante : L’Autorité de la concurrence prononce un non-lieu dans l’affaire opposant deux groupes audiovisuels majeurs à propos de diverses pratiques mises en œuvre dans le secteur de la publicité télévisuelle (Canalplus/TF1), 25 July 2017, Concurrences Review N° 4-2017, Art. N° 85227, www.concurrences.com

Visites 62

All reviews