Previous article Next article

See version in english Pierre Cardo, ARAF: An independent authority to regulate the rail industry

INTERVIEW : ARAF - ROLE - POUVOIRS - SECTEUR FERROVIAIRE - SPECIFICITES - LIBERALISATION

Pierre Cardo, ARAF : Une Autorité indépendante pour la régulation du secteur ferroviaire

1. Pierre Cardo, pourriez-vous brièvement retracer votre parcours ?

2. Qu’est-ce qui vous a donné envie d’accepter cette mission de Président de l’ARAF pour les 6 prochaines années ? Comment expliquez-vous le choix d’un politique plutôt que celui d’un haut fonctionnaire pour occuper ce poste ?

3. Qu’attendez-vous de la libéralisation pour le secteur ferroviaire ?

4. Un peu plus d’un an après son entrée en fonction, l’ARAF est-elle aujourd’hui en mesure de fonctionner ? Dispose-t-elle de tout le personnel nécessaire et des pouvoirs suffisants pour l’accomplissement de sa mission ?

5. Vous avez déclaré que le rôle de l’ARAF est celui d’un “juge de paix” qui se borne à prendre position sur les conflits qui opposent les utilisateurs du rail ? Comment envisagez-vous ce rôle ?

6. Avez-vous déjà été beaucoup sollicité en tant que “ juge de paix ” ?

7. L’ARAF n’a-t-elle pas un rôle à jouer en amont, afin d’éviter l’émergence de conflits entre opérateurs ? Des concertations sont-elles d’ores et déjà envisagées sur certains sujets ?

8. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur les priorités que vous vous êtes fixés pour votre mandat et sur les principaux chantiers entamés par l’ARAF ?

9. Le secteur ferroviaire est fortement endetté et connaît des difficultés pour assurer le financement de son développement. Comment envisagez-vous l’équilibre économique du système ? Comment la libéralisation est-elle susceptible d’y contribuer ?

10. Si l’ARAF a un rôle important à jouer en matière de régulation ferroviaire, elle n’agit pas seule. Son action s’inscrit dans un ensemble institutionnel plus vaste. A cet égard, comment s’organisent vos relations avec l’Autorité de la concurrence (dont on a pu voir qu’elle était relativement active dans le secteur ferroviaire ces deux dernières années) ? Quels sont vos souhaits ?

11. Récemment, seize régulateurs européens du secteur ferroviaire se sont regroupés, à l’instar d’autres secteurs de réseaux, au sein d’un groupe dénommé “ IRG-Rail ”. Qu’attendez-vous de cette coopération ? Quel rôle comptez-vous y jouer ?

12. La libéralisation du transport ferroviaire ne s’est pas faite au même rythme ni sur le même modèle dans tous les pays européens. L’ARAF bénéficie-t-elle de ce retour d’expérience ? Y a-t-il des leçons à tirer et des erreurs à éviter ? A partir de l’expérience européenne, pouvez-vous indiquer les bénéfices concrets que les consommateurs peuvent attendre de la libéralisation ?

13. De la même façon, y a-t-il selon vous des enseignements à tirer des conditions dans lesquelles d’autres marchés se sont ouverts à la concurrence (électricité, gaz, télécom, poste, etc.) ?

14. Y a-t-il des spécificités dans le secteur ferroviaire ? Comment les prenez-vous en compte ?

15. Aujourd’hui est ouvert à la concurrence le transport international de voyageurs. Comment voyez-vous l’ouverture future du secteur à la concurrence, en termes de calendrier et surtout de modèle (concurrence sur le marché ou concurrence pour le marché) ?

16. Compte tenu de cet objectif, quels sont selon vous les préalables nécessaires à une concurrence effective dans le secteur ferroviaire ?

Interview réalisée par Christophe Lemaire, Associé Ashurst, Maître de Conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Depuis 2010 Président de l’Autorité de régulation des activités ferroviaires Depuis 2009 Président de la communauté d’agglomération des 2 rives de Seine (Yvelines) 1993 à 2010 Député des Yvelines 1985 à 2001 Conseiller général des Yvelines 1983 à 2009 Maire de Chanteloup les Vignes (Yvelines) Pierre Cardo, pourriez-vous brièvement retracer votre parcours ? J’ai débuté ma carrière comme cadre en gestion des ressources humaines des groupes BSN et PSA. J’ai été élu maire de Chanteloup-les-Vignes de 1983 à 2009, conseiller général des Yvelines de 1985 à 2001, puis vice-président de l’assemblée départementale à partir de 1989. J’ai été député des Yvelines de 1993 à 2010 et je préside depuis 2009 la communauté d’agglomération des 2 rives de Seine. Impliqué dans les questions d'exclusion, d'insertion, de politique de

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (ARAFER) (Le Mans)

Quotation

Pierre Cardo, Pierre Cardo, ARAF : Une Autorité indépendante pour la régulation du secteur ferroviaire, December 2011, Concurrences Review N° 4-2011, Art. N° 39636, www.concurrences.com

Visites 702

All reviews