CASE COMMENTS: PROCEDURE – FRANCE – DAWN RAIDS – PRESS AND COMMUNICATION COMPANIES

Dawn raids: The French Supreme Court reaffirms the full applicability of the common law on dawn raids to press and audiovisual communication companies and recalls certain principles on the legality and the conduct of such investigations (Free Mobile, Free and Iliad)

Par deux arrêts du 21 mars 2018, la Cour de cassation a notamment réaffirmé la pleine applicabilité du droit commun des opérations de visite et saisie aux entreprises de presse et de communication audiovisuelle, en rejetant les pourvois formés à l’encontre de deux ordonnances rendues par le premier président de la Cour d’appel de Paris le 23 septembre 2015, lesquelles avaient respectivement confirmé une ordonnance du juge des libertés et de la détention (“JLD”) autorisant des opérations de visite et saisie dans les locaux du groupe auquel appartient la société Free Mobile, dont Free SAS et Groupe Iliad, et déclaré ces opérations régulières. À l’occasion de ces arrêts, la Cour a également eu l’occasion de revenir sur certains principes applicables à la légalité et au déroulement de telles opérations. Dans

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Authors

Quotation

Christophe Lemaire, Marie Florent, Dawn raids: The French Supreme Court reaffirms the full applicability of the common law on dawn raids to press and audiovisual communication companies and recalls certain principles on the legality and the conduct of such investigations (Free Mobile, Free and Iliad), 21 March 2018, Concurrences Review N° 3-2018, Art. N° 87817, pp. 165-167

Visites 48

All reviews