ALERT: MERGERS - GUN JUMPING - DENUNCIATION - EFFECTS ON THE MARKET

Gun jumping: The Court of Justice of the European Union considers that the operations that are not necessary to achieve the change of control of a company may not be taken into account to suspend a merger (Ernst & Young)

Le 31 mai 2018, la Cour de justice de l’Union a rendu son arrêt dans l’affaire C-633/16 (Ernst & Young P/S contre Konkurrencerådet). Gun jumping or not Gun jumping? Telle était en substance la question posée dans cette affaire à la faveur d’une demande de décision préjudicielle introduite par le Sø-og Handelsretten (Tribunal maritime et commercial, Danemark). Aux termes du présent arrêt, la Cour écarte l’hypothèse du Gun jumping dès lors qu’elle considère que l’acte mis en œuvre par la cible — la dénonciation anticipée par KPMG Danemark de l’accord de coopération la liant au réseau KPMG — ne saurait être considérée comme contribuant à sa prise de contrôle par le groupe EY, et donc comme entraînant la réalisation d’une concentration, de sorte que cet acte n’était pas soumis à l’obligation de suspension de la

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence

Quotation

Alain Ronzano, Gun jumping: The Court of Justice of the European Union considers that the operations that are not necessary to achieve the change of control of a company may not be taken into account to suspend a merger (Ernst & Young), 31 May 2018, Concurrences Review N° 3-2018, Art. N° 87193, www.concurrences.com

Visites 154

All reviews