Previous article Next article

See version in english Predatory prices: The French Competition Authority rejects a complaint concerning alleged predatory prices on the emerging market for intercity bus transport in France (Transport de voyageurs)

CHRONIQUES : PRATIQUES UNILATERALES – TRANSPORT – PRIX PREDATEURS – BARRIERES A L’ENTREE

Prix prédateurs : L’Autorité de la concurrence rejette une plainte pour prix prédateur sur le marché naissant du transport par autocar en France (Transport de voyageurs)

Bien qu’il s’agisse d’une décision de rejet, la décision de l’Autorité de la concurrence relative à des pratiques mises en œuvre dans le secteur du transport de voyageurs par autocar présente un intérêt dans la mesure où c’est la première décision rendue dans ce secteur ouvert à la concurrence par la loi Macron. En outre, on y trouve des développements qui peuvent s’appliquer mutatis mutandis à d’autres marchés naissants. La décision fait suite à une plainte de Transdev dirigée contre la SNCF. Transdev est une filiale de la Caisse des dépôts et du groupe Véolia, active dans les transports collectifs urbains et interurbains. Lors de l’ouverture du marché français du transport par autocar, Transdev est entrée sur ce marché, comme trois autres opérateurs. De son côté, la SNCF a également proposé des services de

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Anne-Lise Sibony, Prix prédateurs : L’Autorité de la concurrence rejette une plainte pour prix prédateur sur le marché naissant du transport par autocar en France (Transport de voyageurs), 1 June 2017, Concurrences Review N° 3-2017, Art. N° 84479, pp. 77-79

Visites 73

All reviews