ALERT: PROCEDURE - INVESTIGATION - REQUESTS FOR INFORMATION - APPEAL - RIGHTS OF THE DEFENCE

Rights of the defence: The French judiciary supreme court refuses to open an independent right of appeal for companies who receive requests for information and to refer the question to the European Court of Justice (Brenntag)

Cet article a fait l’objet d’une première publication dans L’actu concurrence.

Le 26 avril 2017, la Chambre commerciale de la Cour de cassation a rendu deux arrêts identiques — l'arrêt n° 607 et l'arrêt n° 609 — dans le volet de la fameuse affaire des commodités chimiques concernant les « demandes de renseignements » opérées dans le cadre des enquêtes dites « simples » de l'article L. 450-3 du code de commerce. À l’occasion de l’instruction d’une plainte relative à des pratiques d'abus de position dominante sur le marché de la distribution de gros de commodités chimiques mettant en cause, notamment, la société Brenntag, les rapporteurs de l'Autorité de la concurrence avaient adressé à cette dernière deux demandes d’informations et de documents, l’une par lettre, l’autre par courrier électronique, les 23 avril et 15 mai 2014 ; Sollicitant l’annulation de ces demandes, la société Brenntag

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Alain Ronzano, Rights of the defence: The French judiciary supreme court refuses to open an independent right of appeal for companies who receive requests for information and to refer the question to the European Court of Justice (Brenntag), 26 April 2017, Concurrences Review N° 3-2017, Art. N° 84807

Visites 28

All reviews