CASE COMMENTS: FOREIGN CASELAW – PRIVATE ENFORCEMENT – BURDEN OF PROOF – EXPERTISE

Italy: The Italian Supreme Court states that the judge should ease the burden of proof that lies with any person seeking compensation by using the expertise (Italian Trade Consultant)

Par un arrêt du 23 mars 2016, la Cour de cassation italienne exhorte les juridictions du fond à faciliter la charge de la preuve qui pèse sur les victimes de pratiques anticoncurrentielles, en recourant à l’expertise judiciaire d’office. Au cas d’espèce, une entreprise opérant dans le secteur de la production et de la commercialisation des services d’information fondés sur l’élaboration des données figurant dans les registres immobiliers publics et dans le cadastre des terrains et bâtiments détenus par une agence exploitant un service d’intérêt public (ci-après “l’Agence du territoire”), avait demandé à la Cour d’appel de Venise d’enjoindre à cette dernière d’arrêter la

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Silvia Pietrini, Italy: The Italian Supreme Court states that the judge should ease the burden of proof that lies with any person seeking compensation by using the expertise (Italian Trade Consultant), 1 September 2016, Concurrences Review Nº 3-2016, Art. N° 80933, pp. 184-185

Visites 64

All reviews