Previous article Next article

See version in english Inspections: The Cour de cassation stengthens the right to an attorney during dawn raids ( Caisse régionale du Crédit agricole mutuel du Finistère)

CHRONIQUE : PROCEDURE - OPERATIONS DE VISITE ET SAISIE - PROCES EQUITABLE - DROITS DE LA DEFENSE

Opérations de visite et saisie : La Chambre criminelle de la Cour de cassation conforte encore un peu plus la présence de l’avocat (Caisse régionale du Crédit agricole mutuel du Finistère)

À la faveur d'un arrêt n° 2996 rendu le 25 juin 2014 (13-81.471), la Chambre criminelle de la Cour de cassation dans une affaire Caisse régionale du Crédit agricole mutuel du Finistère et autres est venue conforter encore un peu plus la présence de l'avocat dès le stade de l’enquête préalable, c'est-à-dire lors des opérations de visite et saisie (OVS) opérées dans le cadre de l'autorisation judiciaire accordée sur le fondement de l’article L. 450-4 du code de commerce. Précisons immédiatement que la présente affaire renvoie à des investigations déjà anciennes puisqu'aussi bien elle concerne des opérations de visites et saisies effectuées antérieurement à la modification opérée par l'article 1er de l'ordonnance n° 2008-1161 du 13 novembre 2008 portant modernisation de la régulation de la concurrence de

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Alain Ronzano, Opérations de visite et saisie: La Chambre criminelle de la Cour de cassation conforte encore un peu plus la présence de l’avocat (Caisse régionale du Crédit agricole mutuel du Finistère), 25 June 2014, Concurrences Review N° 3-2014, Art. N° 68547, www.concurrences.com

Visites 140

All reviews