CASE COMMENTS: STATE AID - INTERIM MEASURES - EMERGENCY PROCEEDINGS

Violation of art. 88(3) EC: The Council of State decides that the violation of art. 88(3) EC does not create a serious breach to a public interest to justify the intervention of a judicial emergency proceeding (Air France ; Airport of Marseille-Provence)

CE (ord. réf.), 19 mars 2010, Air France e.a. (aéroport de Marseille-Provence), n° 336405 La juridiction administrative a été saisie à de nombreuses reprises de la politique de tarification des redevances de l'aéroport Marseille-Provence destinée à rendre attractive pour les compagnies low cost la nouvelle aérogare qui leur est dédiée. La fixation et l'homologation des tarifs des redevances par passager de cet aéroport ont déjà fait l'objet de deux annulations par le Conseil d'État (CE, 7 mai 2008, req. n° 294213 et CE, 26 décembre 2008, req. n° 312426). Par un jugement du 30 juin 2009, le tribunal administratif de Marseille a annulé le refus de la Chambre de commerce et d'industrie de Marseille-Provence d'abroger le régime de mesures incitatives en vigueur sur l'aéroport. Par une ordonnance du 28

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Jean-Yves Chérot, Violation of art. 88(3) EC: The Council of State decides that the violation of art. 88(3) EC does not create a serious breach to a public interest to justify the intervention of a judicial emergency proceeding (Air France ; Airport of Marseille-Provence), 19 March 2010, Concurrences Review N° 2-2010, Art. N° 31180, pp. 124-125

Visites 1322

All reviews