Previous article Next article

See version in english Dominance: The French Competition Authority uses the standard test to deny a dominant position and rejects the referencing rate criterion (Philips Electronique)

CHRONIQUE : PRATIQUE UNILATERALE - POSITION DOMINANTE

Position dominante : Le Conseil de la concurrence fait une application classique des critères de la dominance et rejette celui du taux de référencement (Philips Electronique)

Un fabricant de téléphone fixe et de répondeurs enregistreurs estimait que son concurrent Philips occupait une position dominante et aurait abusé de cette position en pratiquant des prix bas et en mettant en oeuvre une politique de service après vente (SAV) particulièrement agressive, menaçant la survie de petits fournisseurs. Au terme de la présente

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence

Quotation

Alain Ronzano, Position dominante : Le Conseil de la concurrence fait une application classique des critères de la dominance et rejette celui du taux de référencement (Philips Electronique), 21 December 2004, Concurrences Review N° 2-2005, Art. N° 60892, www.concurrences.com

Visites 25

All reviews