ALERT: UNILATERAL PRACTICE - SIGNIFICANT IMBALANCE - EXCLUSIVITY - ABRUPT AND ABUSIVE TERMINATION OF COMMERCIAL RELATIONS - APPEAL

Abrupt and abusive termination of commercial relations: The Paris Court of Appeal rejects a complaint for abusive termination and significant imbalance on that notice of the end of exclusivity had been given (Nadal/Agco)

La règle relative à la rupture brutale des relations commerciales établies n’en finit pas de connaître des développements judiciaires, confirmant décision après décision le succès sur le plan contentieux de l’article L. 442-6-I-5° du code de commerce, introduite en droit français par la loi du 1er juillet 1996. Dans un arrêt du 7 novembre 2016, la Cour d’appel de Paris a eu à connaître de la rupture d’un contrat de concession agricole à durée déterminée, intervenue à l’initiative du concédant et qui se trouvait contestée en dépit d’un préavis d’une durée de deux ans. Plus que la solution en elle-même adoptée par la Cour, concluant, à l’instar des premiers juges, au caractère suffisant d’un tel préavis, on retiendra l’un des considérants se rapportant à la notion de relation établie conditionnant l’application de la

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Quotation

Muriel Chagny, Abrupt and abusive termination of commercial relations: The Paris Court of Appeal rejects a complaint for abusive termination and significant imbalance on that notice of the end of exclusivity had been given (Nadal/Agco), 7 November 2016, Concurrences Review N° 1-2017, Art. N° 83212, www.concurrences.com

Visites 58

All reviews