ALERT: MERGER - PROCEDURE - RELEVANT MARKET - COMMITMENT - OLIGOPOLY - INFORMATION SHARING

Clearance : The Conseil d’État confirms the external legality and the internal legality of the French Competition Authority’s decision to clear the takeover of all « structural materials » assets of a roof tile producer by a brick producer on the wall brick market of Aquitaine (Imerys TC/Bouyer-Leroux)

À la faveur d'une décision rendue le 5 novembre 2014, le Conseil d'État a rejeté le recours de la la société Wienerberger en annulation de la décision n° 13-DCC-101 du 26 juillet 2013 de l'Autorité de la concurrence relative à la prise de contrôle exclusif des actifs « matériaux de structure » de la société Imerys TC par la société Bouyer-Leroux. Il a conclu que la société Wienerberger n'était pas fondée à demander l'annulation pour excès de pouvoir de la décision attaquée. On se souvient que dans cette affaire, l'Autorité de la concurrence avait identifié un marché distinct de la brique de mur en Aquitaine, sur lequel l'opération de concentration permettait au troisième acteur sur un marché déjà très concentré d'acquérir le premier acteur du marché, conduisant la nouvelle entité à disposer de parts de marché

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Alain Ronzano, Clearance : The Conseil d’État confirms the external legality and the internal legality of the French Competition Authority’s decision to clear the takeover of all « structural materials » assets of a roof tile producer by a brick producer on the wall brick market of Aquitaine (Imerys TC/Bouyer-Leroux), 5 November 2014, Concurrences Review N° 1-2015, Art. N° 71722, www.concurrences.com

Visites 99

All reviews