Previous article Next article

See version in english Dawn raids : The Criminal Chamber of the French Supreme Court confirms again the validity of global seizures of electronic mailboxes while inviting the companies concerned by dawn raids to contest as soon as possible the seizure of documents that cannot be seized because of their object(Eurauchan)

ALERTE : PROCÉDURE - OPÉRATIONS DE VISITE ET SAISIE - SAISIE GLOBALE DE MESSAGERIES INFORMATIQUES

Opérations de visite et saisie : La Chambre criminelle de la Cour de cassation confirme une nouvelle fois la validité des saisies globales de messageries électroniques tout en invitant les entreprises visitées à contester au plus tôt la saisie de documents ne pouvant, en raison de leur objet, être saisis (Eurauchan)

À la faveur d'un arrêt rendu le 14 novembre 2013 dans une affaire Eurauchan e.a., la Chambre criminelle de la Cour de cassation vient confirmer la validité des saisies globales de messageries informatiques, rejetant du même coup le pourvoi introduit par les sociétés Auchan France et Eurauchan contre l'ordonnance du premier président de la Cour d'appel de Paris, en date du 28 juin 2011, dans laquelle il s'est prononcé sur la régularité des opérations de visite et de saisie de documents effectuées par la DGCCRF en vue de rechercher la preuve de pratiques anticoncurrentielles. Pour solliciter l'annulation totale des saisies des données informatiques placées sous scellés, les entreprises visitées faisaient valoir plusieurs points dans leur pourvoi. En premier lieu, elles contestaient la régularité du

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • L’actu-concurrence

Quotation

Alain Ronzano, Opérations de visite et saisie : La Chambre criminelle de la Cour de cassation confirme une nouvelle fois la validité des saisies globales de messageries électroniques tout en invitant les entreprises visitées à contester au plus tôt la saisie de documents ne pouvant, en raison de leur objet, être saisis (Eurauchan), 14 November 2013, Concurrences Review N° 1-2014, Art. N° 67965, www.concurrences.com

Visites 157

All reviews