Previous article Next article

See version in english Emmanuel COMBE, French Competition Authority: Competition policy, a tool for economic growth and employment

INTERVIEW : AUTORITE DE LA CONCURRENCE - VICE PRESIDENT – CONTEXTE ACTUEL DE CRISE ECONOMIQUE

Emmanuel COMBE, ADLC : La politique de la concurrence, un instrument au service de la croissance et de l’emploi

1. Pouvez-vous nous rappeler votre parcours professionnel et universitaire ?

2. Pensez-vous que la politique des autorités de concurrence en matière de sanctions devrait prendre en compte le contexte actuel de crise économique et notamment les conséquences que le paiement d’une amende élevée peut avoir sur l’emploi et sur l’investissement ?

3. Pensez-vous que la procédure de clémence en France permet d’augmenter considérablement la détection des cartels ? Si oui, ne pensez-vous pas que la probabilité pour une entreprise membre d’un cartel d’être détectée a augmenté et que les sanctions devraient en être affectées ?

4. Vous vous êtes à plusieurs reprises exprimé au sujet du niveau des sanctions dans le cadre de la lutte contre les cartels et de la nécessité d’imposer des sanctions optimales. Êtes-vous en faveur d’une augmentation du niveau des sanctions en France ?

5. Le droit de la concurrence a pour principal objectif de promouvoir l’intérêt du consommateur et donc de favoriser les prix bas. Comment conciliez-vous cet objectif avec la nécessité de promouvoir l’innovation et la qualité des produits ou services ?

6. Dans un article récent, vous présentez le low-cost comme un nouveau modèle concurrentiel permettant à la fois aux entreprises de réaliser des gains importants et aux consommateurs de profiter d’une baisse des prix importante. Ne craignez-vous pas que le low-cost soit parfois en délicatesse avec le respect du droit de la concurrence, au regard de la prohibition des prix prédateurs par exemple ?

7. En période de crise, faut-il accorder davantage d’importance au droit de la concurrence afin de faire baisser les prix ou bien au contraire se focaliser davantage sur la sauvegarde de l’emploi ?

8. Le gouvernement veut le “ redressement productif ”. Cela ne supposerait-il pas une approche plus clémente en matière de contrôle des opérations de concentrations, avec en vue la constitution de nouveaux “ champions nationaux ” ?

9. Quels sont les moyens de réguler la concurrence sur le marché en dehors de la politique de concurrence ?

10. Il est souvent reproché aux autorités de concurrence de ne pas accorder suffisamment d’importance aux données économiques soumises par les entreprises. Quelle place comptez-vous accorder à l’analyse économique des problématiques de concurrence dans le cadre de votre nouveau mandat de vice-président de l’Autorité de la concurrence ?

Interview réalisée par Patrick Hubert et [Marie de Drouas], Clifford Chance.

Depuis Novembre 2012 Vice-Président de l’Autorité de la concurrence 2011 « Le low cost » (éditions La Découverte) « La compétitivité par la qualité » (Fondapol) 2010 « La politique de la concurrence » (éditions La Découverte) Professeur affilié au Collège d’Europe 2009 Membre du Collège de l’Autorité de la concurrence, Membre de la Commission Nationale de l’Aménagement Commercial 2005 Membre du Collège du Conseil de la concurrence, Professeur à l’Université de Paris 1 « Economie et politique de la concurrence » (Dalloz) 1998 Agrégé des Facultés de droit et sciences économiques, Professeur affilié à ESCP Europe 1. Pouvez-vous nous rappeler votre parcours professionnel et universitaire ? Tout en menant des études d’histoire à l’Ecole Normale Supérieure (Saint Cloud), j’ai découvert les oeuvres de grands

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

  • French Competition Authority (Paris)

Quotation

Emmanuel Combe, Emmanuel COMBE, ADLC : La politique de la concurrence, un instrument au service de la croissance et de l’emploi, February 2013, Concurrences Review N° 1-2013, Art. N° 50517, www.concurences.com

Visites 645

All reviews