BIBLIOGRAPHY : RAFAELLI Enrico Adriano (dir.) Bruylant, Giuffre Editore, collection Union des avocats européens, 2013, 622 p.

Antitrust between EU Law and National Law – Antitrust fra diritto nazionale e diritto dell’Unione Europea – Xe conférence, Enrico Adriano RAFAELLI (dir.)

Enrico Adriano Raffaelli

La présente revue avait annoncé la publication des comptes rendus de la dixième conférence organisée par l’European Lawyers’ Union, par l’Associazione Italiana per la Tutela della Concorrenza, l’Associazione Italiana dei Giuristi d’Impresa, l’European Company Lawyers Association, l’Associazione Antitrust Italiana et le Jean Monnet Centre of Excellence de l’Université de Milan (v. cette chronique, Concurrences no 3-2013, p. 215). On comprend dès lors que le volume soit étoffé puisqu’au gré des six cents pages se succèdent trente et une contributions, les unes en anglais, les autres en italien.

“Succéder”, le terme est choisi à bon escient, car on peine à dégager une cohérence d’ensemble ; si l’essentiel des contributions porte sur le droit des pratiques anticoncurrentielles, certaines sont relatives au contrôle des concentrations, voire à la politique des aides d’État. Plutôt qu’une systématisation d’ensemble dont l’intérêt n’est pas toujours établi, l’ouvrage offre des fragments du droit de la concurrence particulièrement utiles au praticien, d’autant qu’ont contribué aussi bien des avocats que des membres des autorités de la concurrence, des magistrats que des universitaires. Ces fragments suivent l’ère du temps économique marqué par la crise qui n’a pas signifié un recul du droit de la concurrence ; bien au contraire, celui-ci a été instrumentalisé pour remédier à la crise, soulignent les propos introductifs du président de l’autorité de la concurrence italienne.

L’ouvrage n’en demeure pas moins articulé autour de deux sessions, chacune étant censée être consacrée à un thème. La première session est ainsi relative à la question des actions en dommages et intérêts engagées à la suite de pratiques anticoncurrentielles. On y trouve pêle-mêle des contributions consacrées à l’évaluation économique des dommages, à une comparaison droit de l’Union/droit américain ou encore à l’articulation entre public et private enforcement. La seconde session s’intéresse, quant à elle, à l’application du droit antitrust au secteur de la grande distribution envisagée tant à l’échelle de l’Union qu’à celle nationale (Espagne, Grèce, Italie, États-Unis). Là encore, les contributions sont marquées d’une grande diversité thématique puisqu’on y trouve aussi bien une étude sur le secteur du luxe, sur le contrôle du juge administratif italien sur les décisions antitrust, sur les échanges d’information dans le cadre des accords de coopération horizontale ou encore sur les conséquences de la jurisprudence Menarini. Ces fragments thématiques font toute la richesse de l’ouvrage.

PDF Version

Author

Quotation

Francesco Martucci, Antitrust between EU Law and National Law – Antitrust fra diritto nazionale e diritto dell’Unione Europea – Xe conférence, Enrico Adriano RAFAELLI (dir.), December 2013, Concurrences Review N° 4-2013, Art. N° 57401, p. 222

Editor Bruylant

Date 1 February 2013

Number of pages 520

All reviews