ALERT : PROCEDURES - CARTEL - APPLICATION TO THE LAWSUIT PENDING OF THE DECENNIAL LIMITATION INTRODUCED BY THE ORDER OF THE 13 NOVEMBER 2008 (NO)

Decennial limitation : The French Court of Appeal agrees with the French Supreme Court not to apply the decennial limitation to the pending decisions issued by the competition authority before the entry into force of the order of the 13 November 2008 (Razel)

Le jeudi 10 octobre 2013, la Cour d'appel de Paris était une nouvelle fois appelée à se prononcer dans l'affaire « Drapo », du nom du logiciel utilisé par des entreprises des BTP pour se répartir les marchés publics d'Ile-de-France, sur les recours des deux seules entreprises restées en lice après deux renvois après cassation. Dans cette affaire vieille de 18 ans — les parties invoquaient du reste la violation du délai raisonnable, mais sans succès, faute de démontrer concrètement en quoi leur droit de se défendre aurait été personnellement, effectivement et irrémédiablement compromis en raison de la durée prétendument déraisonnable de la procédure —, la Cour devait surtout se prononcer sur la question de la prescription. Petit retour en arrière. On se souvient qu'à la faveur d'un arrêt rendu le 5 mai 2011

Access to this article is restricted to subscribers

Already Subscribed? Sign-in

Access to this article is restricted to subscribers.

Read one article for free

Sign-up to read this article for free and discover our services.

 

PDF Version

Author

Quotation

Alain Ronzano, Decennial limitation : The French Court of Appeal agrees with the French Supreme Court not to apply the decennial limitation to the pending decisions issued by the competition authority before the entry into force of the order of the 13 November 2008 (Razel), 10 October 2013, Concurrences Review N° 4-2013, Art. N° 82307, www.concurrences.com

Visites 34

All reviews