Presses de Sciences Po et Dalloz, Paris, 2005, 334 p.

Les risques de régulation

Marie-Anne Frison-Roche

Dans l’enthousiasme de l’ouverture à la concurrence ou dans la volonté ferme de préserver les acquis du service public, on oublia un peu que les systèmes de régulations économiques ne sont pas laissés à la simple concurrence parce qu’ils recèlent aussi des risques. L’actualité le rappelle vertement. La régulation économique doit endiguer les risques, pour que le dynamisme économique de la prise de risque ne dégénère pas dans une crise ou que la perspective de celle-ci ne glace pas le secteur. Concurrence et risque, risque et crise, règles de comportement et règles prudentielles, l’articulation est difficile. La régulation s’oriente vers de nouvelles normes, de fines horlogeries. L’expérience des crises ouvertes, par exemple dans les secteurs de la banque et de l’énergie, enseigne la modestie. Il faut donc remettre sur le métier l’art de prévenir et de manier les risques, en équilibre avec les autres principes gouvernant les secteurs régulés.

L’ouvrage aborde le risque de système, lorsque la crise est générale, issue souvent d’événements exogènes, mais traite aussi du risque propre à la construction des régulations, l’incohérence, dont le souci amène à l’ambition d’une interrégulation. Les oppositions d’intérêts, les affrontements, nourrissent la prospérité économique tandis que les conflits et les blocages lui nuisent, le règlement des différends s’installe alors dans la régulation pour en fermer la plaie.

PDF Version

Author

Quotation

Francesco Martucci, Les risques de régulation, September 2005, Concurrences Review N° 3-2005, Art. N° 12662, p. 161

Publisher Dalloz-Sirey

Date 1 June 2005

Number of pages 342

All reviews