Nicolas Ereseo

Université de Strasbourg, Centre de Droit de l’Entreprise (Montpellier)
Lecturer

Nicolas Ereseo has been a lecturer at the University of Strasbourg since 2008. After having completed a Master in commercial contract law at the law faculty of Montpellier in 2001, Mr Ereseo wrote a doctoral thesis concerning « l’exclusivité contractuelle » - exclusive rights in contracts » - under the supervision of Professor Didier Ferrier. He defended the thesis in December 2007, and rapidly published it with Litec in the series entitled : Bibliothèque du droit de l’entreprise (2008). Nicolas Ereseo specializes in distribution law, competition law and consumer protection. He teaches at the University of Strasbourg Law faculty but also at the CEIPI (Centre for International Intellectual Property Studies) and the IEP (Institute of Political Studies) as well as in various universities abroad : Holy Spirit University of Kaslik (Lebanon), University of Damas (Syria), etc. Moreover, he is an associate of the « Fédération Nationale pour le Droit de l’Entreprise » (Dir. Prof. J. Raynard) for which he teaches at the Masters level (Master II, Diplôme de juriste conseil en entreprise - Diploma in corporate law). Nicolas Ereseo takes part in conferences and regularly publishes articles. Since 2009 he has been collaborating on the Code de Commerce Litec (Dir. Prof. Ph. Pétel), and, as of 2010, is writing a column entitled “Distribution” in the review “Concurrences” with Didier Ferrier and Dominique Ferré.

Articles

30476 Review

Nicolas Ereseo Active sales: The French Supreme Court rules that a member of a selective distribution system must be able to compete with another member of the network by concluding a business finder contract with a company located near the latter (4GH / Daimler et Mercedes)

68

Le droit de la concurrence opère une nette distinction entre la distribution sélective et la distribution exclusive lorsqu’il s’agit de déterminer les conditions dans lesquelles ces systèmes peuvent bénéficier d’une exemption par catégorie. Reprenant des solutions acquises depuis de nombreuses années, (...)

Nicolas Ereseo Obligation to provide pre-contractual information: The Paris Court of Appeal considers that the distributor’s written acknowledgment that a pre-contractual information document was given does not provide the evidence of compliance with the obligations placed on its charge by the article L. 330-3 of the French Commercial Code (De Neuville)

45

Pour toute obligation d’information, il est acquis qu’il appartient au débiteur de prouver qu’il a satisfait à ses obligations, conformément à une jurisprudence bien établie depuis une vingtaine d’années et reprise aujourd’hui par le législateur (Cass. civ. 1ère, 9 déc. 1997, n° 95-16.923 : Bull. civ. I, (...)

Nicolas Ereseo Compliance of a contract: The French Review Commission on Trade Practices renders an opinion on the exclusive supply of pharmacies by wholesale distributors (Grossistes répartiteurs)

99

La CEPC est de plus en plus souvent saisie par les professionnels du droit comme en atteste l’avis 18-3 rendu à l’initiative de l’avocat d’un pharmacien. La commission s’est prononcée sur la conformité au droit et, notamment, aux articles L. 442-6, I, 1° et 2° C. com., du contrat de « partenariat (...)

Nicolas Ereseo Refusal of authorisation: The Paris Commercial Court rules that refusals to approve distributors who satisfy the qualitative criteria are not enough to bring proof of unlawful practice when their number enables to preclude that they are isolated cases not forming part of a systematic conduct (Garage de Bretagne / Mercedes-Benz France)

104

Jusqu’à une période relativement récente, il était admis qu’un fournisseur ayant mis en place un système de distribution sélective qualitative devait sélectionner tout distributeur remplissant les critères de sélection pour que son système puisse échapper à l’article 101, §1er du TFUE, conformément aux (...)

Nicolas Ereseo Exclusive supply clause: The French Supreme Court dedicates the validity of a supply clause indicating a third party as beneficiary of the exclusive right to supply the distributor (CDFI / BTB)

86

La plupart des contrats de distribution contiennent des clauses qui restreignent la liberté d’achat des distributeurs en les privant de la possibilité d’acquérir des produits concurrents et/ou en imposant que l’acquisition des produits contractuels s’opère exclusivement auprès d’une personne (...)

Nicolas Ereseo Parallel trade: The Paris Court of Appeals rules that a supplier operating outside the network can undercut prices without being liable for unfair competition (JPL Café Coton c/ BLT Développement)

142

Le contentieux ayant opposé la société JPL Café Coton, qui exerce une activité de commerce de gros et de détail de produits textile, à la société BLT Développement, spécialisée dans la vente de produits en ligne, vient de connaître son dénouement à la faveur d’un arrêt du 15 novembre 2017 rendu par la Cour (...)

Nicolas Ereseo Territories not covered by the selective distribution: The Paris Court of Appeals rules that prohibition of resale can apply in territories not covered by the selective distribution (ACA Fiduciaire / Guerlain, LVMH et Christian Dior)

107

Les promoteurs de réseaux de distribution sélective doivent en garantir l’étanchéité en stipulant l’interdiction faite aux distributeurs de rétrocéder les produits à des opérateurs non agréés. La clause est naturellement exemptée de l’interdiction des ententes en ce qu’elle participe de l’essence même de (...)

Nicolas Ereseo Jurisdiction of French courts: The French Supreme Court considers that French Courts have jurisdiction to hear action against resale of products operated on electronic platforms directed to foreign countries (Concurrences c/ Samsung)

112

Le contentieux opposant actuellement Samsung et la société Concurrences sur l’application de la clause faisant interdiction à cette dernière d’utiliser les plates-formes électroniques a donné l’occasion à la Cour de cassation de revenir sur les règles de détermination de la juridiction compétente (...)

Nicolas Ereseo Refusal to sale: The Paris Court of Appeal condemns a supplier for refusal to sale holding that there were both a cartel and an abuse of dominant position (NGK Spark Plugs France c/ Société de commercialisation de produits industriels)

188

La tendance libérale dont profitent actuellement les promoteurs de réseaux de distribution sélective n’autorise pas tous les comportements, comme l’illustre la condamnation pour refus de vente décidée contre un fabricant par la Cour d’appel de Paris le 5 juillet 2017 (v. Lettre distribution, sept. (...)

Nicolas Ereseo Unilateral termination: The French Supreme Court enshrines the possibility for the franchisor to stop a relation during the probationary period agreed in writing (Dafy Moto c/ Motoshop)

90

“La situation de tout franchisé est par nature précaire”. Cette formule, martelée comme un slogan par une série remarquée d’arrêts rendus par la Cour d’appel de Versailles, souligne bien les risques inhérents à l’aventure de la franchise (CA Versailles 24 janv. 2017 (6 arrêts), RG n° 15/00708, RG n° (...)

Nicolas Ereseo Resale by an unauthorized e-retailer: The Paris Court of Appeal confirms the condemnation of an unauthorized e-retailer for having resold luxury products outside of the selective distribution network (Brandalley / L’Oréal Produits de Luxe France)

322

Le développement du commerce en ligne constitue une menace pour les systèmes de distribution sélective que la jurisprudence vulnérabilise, depuis près de 30 ans, en posant un principe de licéité de la revente hors réseau (Cass. com., 10 janv. 1989, note A. Bénabent, D. 1989, p. 427 – Cass. com., 27 (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution : The Paris Court of Appeal considers that a distributor early breaching its agreement to sell competitive products violates a non-compete obligation limited to the duration of the contract, notwithstanding the effective commercialisation and its duration after the end of the relationship (Needle Concept)

98

Une société ayant breveté une aiguille médicale souple en confie la distribution exclusive à un partenaire au titre d’un contrat conclu le 27 septembre 2009 pour une durée de trois ans renouvelables par tacite reconduction. Se plaignant, d’une part, de l’existence de nombreux produits concurrents sur (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution: The Paris Court of Appeal rules that a car dealer may terminate and refuse to admit in its network an agent following a broader network reorganisation implemented by the manufacturer (Auto Diffusion)

99

Anticipant l’entrée en vigueur d’un nouveau règlement européen d’exemption, un constructeur automobile notifie la résiliation des contrats conclus avec les concessionnaires en respectant un préavis de 24 mois plus une semaine afin de laisser à ces derniers le temps d’informer les agents avec lesquels (...)

Nicolas Ereseo Franchise : The French Supreme Court and courts adjudicating on the substance specify the scope of pre-contractual obligation of information of some suppliers (CP Création ; France Editeurs ; Cash Converters Europe ; France Boissons Nord ; Sodecob ; Distribution Casino France)

77

Introduite depuis bientôt 30 ans par la loi dite “Doubin” du 31 décembre 1989, l’obligation d’information précontractuelle prévue aujourd’hui par l’article L. 330-3 C. com. suscite un contentieux récurrent que la jurisprudence peine à contenir. Dans le secteur de la franchise notamment, le grief d’une (...)

Nicolas Ereseo Distribution sélective : The Paris Court of Appeal recognizes to the manufacturer the freedom to choose its distributors (Élysée Shopping / Rolex)

200

Le réseau de distribution sélective qualitative mis en place par la société Rolex alimente un contentieux régulier comme en attestent différents commentaires publiés ces derniers mois (Cass. com., 21 juin 2016, pourvoi n° 15-10438 ; Concurrences n° 4-2016, p. 112, obs. D. Ferrier ; Lettre de la distrib. (...)

Nicolas Ereseo Franchising: The Paris and the Versailles Courts of Appeals assess the substantiality of the know-how in the franchising agreement (Catherine M. épouse K / Speed Rabit Pizza et CF and CO / Pays Basque Evasion)

92

Reconnaître l’originalité du contrat de franchise par rapport aux autres contrats de distribution suppose d’apprécier strictement la notion de savoir-faire. Le traitement favorable que le droit de la concurrence réserve à la franchise est d’ailleurs conditionné par une triple exigence fermement énoncée (...)

Nicolas Ereseo Franchising: The Versailles Court of appeals rules that a franchisee deserves a protection against any new implementation when the franchisor violates his good faith duty (Laforet Franchise / Ensemble et Toit)

125

Après avoir été longtemps discutée, la solution a fini par s’installer en jurisprudence : un contrat de franchise ne suppose pas d’accorder une exclusivité au franchisé si sa réussite peut être obtenue en l’absence d’une telle stipulation (D. et N. Ferrier, Droit de la distribution, 7ème éd., Lexisnexis (...)

Nicolas Ereseo Exclusive distribution: The French Supreme Court upholds that a market penetration clause based on objective conditions and which was not discriminatory is lawful (Sodea / General Motors France)

95

La fixation de quotas (quantités minimales à acheter ou sell in), de minima (quantités minimales à revendre ou sell out), ou encore de coefficients de pénétration du marché (parts de marché à gagner) accompagne pratiquement tous les contrats de distribution en réseau, qu’il s’agisse de distribution (...)

Nicolas Ereseo Exclusive distribution: The French Supreme Court allows a manufacturer to stipulate an unilateral termination clause of a fixed-term contract (SPBI / LGM Yachting)

121

En marge d’une affaire portant à titre principal sur la rupture brutale d’une relation commerciale établie, un arrêt rendu le 12 avril dernier par la Cour de cassation pose une intéressante question concernant la faculté de résiliation unilatérale éventuellement prévue dans les contrats de concession (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution: The Paris Court of Appeals rules that a supplier is unable to protect a selective distribution system against unauthorized online relase when the network has anticompetitive effects (France Télévisions / Mme Valentina Z)

118

Défendre un réseau de distribution sélective suppose de pouvoir en démontrer la licéité comme l’illustre une nouvelle fois l’arrêt rendu le 25 mai dernier par la Cour d’appel de Paris. En l’espèce, une filiale française d’un groupe composé de deux entités ayant pour activité la création de parfums sous (...)

Nicolas Ereseo Exclusive supply: The Aix-en-Provence Court of Appeals rejects the qualification of penalty clause when a distributor has to buy the equipment lent by the supplier in consequence of the sales objectives disrespect (Fradays / R. Père et fils)

71

Le contrat de bière repose sur un ensemble cohérent d’obligations : le fournisseur investit dans le point de vente du débitant (en prêtant gratuitement du matériel le plus souvent) et s’assure d’amortir son investissement en stipulant une durée et des quantités minimales à atteindre, satisfaisant à ce (...)

Nicolas Ereseo ExclusIve supply: The Reims Court of Appeals rules that the supplier does not have to provide pre-contractual information (C. com., art. L. 330-3) in the beer sector (Ardenne Boisson)

96

Deux exploitants d’un commerce de bouche, signataires d’un contrat d’approvisionnement exclusif auprès d’un fournisseur de boissons, soutenaient qu’il s’agissait en réalité d’un contrat de franchise et que les dispositions de l’article L. 330-3 du code de commerce relatives à l’information (...)

Nicolas Ereseo Exclusive distribution: The Paris Court of appeals rules that a supplier can pronounce the cancellation of the contract in case of disrespect by the distributor of the sales objectives independently of the cancellation clause (Vaneste / Dinh Van (DV) ; I.B.R Concept / Falvo Automobiles)

97

La fixation de quotas (quantités minimales à acheter ou sell in), de minima (quantités minimales à revendre ou sell out), ou encore de coefficients de pénétration du marché (parts de marché à gagner) accompagne pratiquement tous les contrats de distribution en réseau, qu’il s’agisse de distribution (...)

Nicolas Ereseo Franchising: The French Supreme Court rules that a franchisor can modify the brand of his network (Epil Sun et Sud-Est / International Esthetique)

123

La gestion d’un réseau de distribution suppose de concilier les nécessaires évolutions que celui-ci est amené à connaître avec le principe d’intangibilité de l’ensemble des contrats qui en matérialise l’existence (N. Ferrier, Évolution de la politique du réseau et intangibilité contractuelle, JDS n° 49, (...)

Nicolas Ereseo Franchising: The French Supreme Court upholds its caselaw stating that the franchisor bears no obligation to disclose its past financial difficulties to the franchisee candidate (M. S. J. et la Sam & co / Casa concept services)

81

L’échec de l’entreprise du franchisé conduit généralement son dirigeant ou éventuellement le liquidateur à rechercher l’annulation du contrat et subsidiairement sa résiliation aux torts exclusifs du franchiseur, comme l’illustrent en l’espèce les demandes formulées par un franchisé de la restauration. Au (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution: The French Supreme Court confirms the liability of the motor vehicles manufacturer for a non-compete obligation on the spare parts market (Renault / DAB)

128

La concurrence dans le secteur de l’après-vente automobile souffre encore de nombreux dysfonctionnements comme l’Autorité de la concurrence l’a longuement exposé (Aut. conc., avis n° 12-A-21 du 8 oct. 2012, relatif au fonctionnement concurrentiel des secteurs de la réparation et de l’entretien de (...)

Nicolas Ereseo Franchise: The Court of Appeal of Paris reminds that cancellation of franchise contract for fraud is justified when the franchisor intentionally gives a wrong description of the network and of projected businesses via implementation of know-how (Me B. Jeanne / Ducatti West Europe ; Me Rey et Verrechia / BM Est France )

92

Le manquement du franchiseur à ses obligations précontractuelles d’information, renforcées par l’article L. 330-3 du code de commerce, conduit souvent le franchisé à exciper la nullité du contrat pour erreur et parfois pour réticence dolosive (C. civ., art. 1116) comme l’illustrent deux arrêts rendus à (...)

Nicolas Ereseo Exclusive distribution: The French Supreme Court rules that a representative who has applied marks on goods can refuse to return them but is still responsible of unfair competition when he sells them despite the prohibition notified by the principal (Colegram / Elsodent et G-Pharma)

128

Le sort des stocks après la cessation des relations entre un fournisseur et un distributeur alimente un contentieux plutôt rare mais digne d’intérêt compte tenu de l’absence de consensus sur les solutions à retenir. Bien qu’inédit, l’arrêt rendu le 9 septembre 2015 par la Cour de cassation apporte un (...)

Nicolas Ereseo Exclusive concession : The Paris Court of Appeals rules that a supplier is responsible when sales are operated in the exclusive area of a distributor (Motoworld, Pc Moto)

129

Une procédure en cours devant l’Autorité de la concurrence autorise-t-elle celui qui en est l’objet à suspendre l’exécution de ses obligations aux motifs qu’elles sont susceptibles d’avoir un objet ou un effet anticoncurrentiel ? C’est en substance le problème que la Cour d’appel de Paris a été amenée à (...)

Nicolas Ereseo Exclusive supply : The Reims Court of Appeals considers that a beverage retailer can’t sale his business without the exclusive supply contract (Doquet)

92

Les contrats de distribution conclus dans le secteur de la bière reposent généralement sur l’engagement pris par le débitant de ne s’approvisionner qu’auprès de son cocontractant. En retour, celui-ci réalise un investissement au profit du débitant qui prend le plus souvent la forme d’un prêt de matériel. (...)

Nicolas Ereseo Franchise : The Paris, Montpellier and Riom Courts of Appeals consider that a bank does not have to warn a franchisee when the franchisor provides non relevant pre-contractual information (Lunois, Crédit Du Nord, Banque Populaire Occitane, Slimless, BNP Paribas)

79

Lors d’une précédente chronique, l’attention a été attirée sur un arrêt de la Cour d’appel de Paris qui avait de manière originale décidé qu’une banque en relation avec la gérante et la caution d’une société franchisée “aurait dû attirer l’attention [de cette cliente] sur l’insuffisance du dossier d’information (...)

Nicolas Ereseo 180.Selective distribution : The Paris Court of Appeals considers that a supplier acts in good faith when he excludes a distributor who had refused an audit (Nabor Auto Confiance, Volkswagen)

127

Que reste-t-il du solidarisme contractuel en jurisprudence ? Peu de chose, à lire l’arrêt rendu le 24 juin 2015 par la Cour d’appel de Paris dans un contexte – l’automobile – qui a pourtant été la terre d’élection des thèses généreuses défendues autrefois par certains auteurs (v. en dernier lieu D. Mazeaud, (...)

Nicolas Ereseo Exclusive distribution : The French Competition Authority publishes the commitments proposal submitted by manufacturers to revitalize competition in overseas areas

189

Depuis quelques années, de nombreux compatriotes ultramarins dénoncent un phénomène de “vie chère”, accusant certains opérateurs locaux de profiter d’un monopole de distribution. À l’occasion d’un avis rendu courant 2009 (Avis n° 09-A-45 du 8 septembre 2009, relatif aux mécanismes d’importation et de (...)

Nicolas Ereseo Opinion : The French Competition Authority issues an opinion on central purchasing and reference agencies, reveals multiple competition risks on downstream and upstream markets and makes several recommendations for the legislator

266

En trois mois à peine, le paysage français de la grande distribution a connu un bouleversement de grande ampleur suite à la conclusion de trois accords de rapprochement entre les principaux groupes de distribution. Sont concernés : – Un premier accord du 10 septembre 2014 par lequel Système U a (...)

Nicolas Ereseo Sales representative : The French Supreme Court confirms that sales representatives employed by two separate companies may nevertheless be considered to have been committed exclusively when these companies constitute a single employer (Médias diffusion conseil, Média Plus communication)

189

Cass. soc. 18 fév. 2015, Mme X c/ Médias diffusion conseil et Média Plus communication, n° 13-28231 Les contrats conclus entre les fournisseurs et les voyageurs, représentants-placiers (VRP) font l’objet des règles prévues aux articles L. 7311-1 et s. du code du travail dont le caractère impératif ne (...)

Nicolas Ereseo Exclusive license : The Limoges Court of Appeals considers that the Regulation No 1400/2002 allows national legislation to provide longer period notice than those enacted (BMW France, Taurisson)

171

CA Limoges, 18 fév. 2015, BMW France c/ Taurisson, RG n° 13/01488 En marge d’un litige entre un constructeur automobile et un concessionnaire portant notamment sur l’application de l’article L. 442-6, I, 5° du code de commerce relatif à la rupture brutale des relations établies, la Cour d’appel de (...)

Nicolas Ereseo Exclusive supply : The Montpellier Court of Appeals validates the beer distribution contracts and sets aside the provisions of both the "Doubin" law related to precontractual information of the distributor and of the monetary and financial code related to the banking monopoly on credit operations (Bar Le Corsaire, Brasserie Milles)

252

CA Montpellier, 17 fév. 2015, Bar Le Corsaire c/ Brasserie Milles, RG n° 14/01926 Saisie au sujet d’un contrat d’approvisionnement exclusif conclu entre un fournisseur de boissons et un débitant, la Cour d’appel de Montpellier a fait le tour des questions récurrentes posées par ces contrats. Elle a (...)

Nicolas Ereseo Commercial agents : The Paris Court of Appeals considers that a representative cannot bear the losses originating from an element still managed by the principal (F. Hebert, Oil France)

166

CA Paris, 11 fév. 2015, F. Hebert c/ Oil France, RG n° 12/22507 Les relations contractuelles entre les compagnies pétrolières et les pompistes reposent souvent sur deux institutions : la location-gérance de fonds de commerce et le mandat tel qu’il est régi par les articles 1984 et s. du code civil. (...)

Nicolas Ereseo Exclusive distribution : The French Judiciary Supreme Court approves of the Pau Court of Appeals’ considering that a car manufacturer could have legally breached the contract with an authorised repairer, as a pretext to the violation of another contract made for distribution activities (BJ auto/Kia Motors France)

162

L’organisation de la distribution appelle souvent des montages faisant intervenir deux ou plusieurs contrats indivisibles. Le secteur automobile est un bel exemple depuis que la Commission européenne a entrepris de séparer le sort réservé aux accords de vente de celui concernant les accords (...)

Nicolas Ereseo Commercial agents : The French Supreme Court confirms that the validity of a post-contractual non-competition clause imposed on the commercial agent is not conditioned by a financial counterpart in favour of the latter (CFG Patrimoine, ACT Patrimoine)

205

Cass. com., 10 fév. 2015, CFG Patrimoine c/ ACT Patrimoine, n° 13-25667 La clause de non-concurrence post contractuelle mise à la charge d’un agent commercial est soumise au respect de l’article L. 134-14 du code de commerce qui prévoit qu’elle “doit être établie par écrit et concerner le secteur (...)

Nicolas Ereseo Exclusive supply : The Montpellier Court of Appeals does not consider as clearly excessive a clause applying in case of a unilateral breach of agreement due to total or partial disrespect of obligations by the distributor and according to which the latter has to reimburse 20% of purchases yet to be made before the end of the agreement (Brasseries Milles, G.R. Noel)

190

CA Montpellier, 3 fév. 2015, Brasseries Milles c/ G.R. Noel, RG n° 13/07364 Les contrats d’approvisionnement exclusifs conclus entre fournisseurs de boissons et cafetiers, hôteliers ou restaurateurs comportent généralement une clause fixant des quantités minimales à acheter durant l’exécution du (...)

Nicolas Ereseo Franchise : The Metz Court of Appeals denies the binding power of the Competition Authority’s opinions (Klemon, Carrefour Proximité France)

219

CA Metz, 27 janv. 2015, Klemon c/ Carrefour Proximité France, RG nos 15/00042 et 12/02421 La Cour d’appel de Metz a rendu une décision s’inscrivant dans le droit fil d’un arrêt rendu par la Cour de cassation à la fin de l’année dernière. Saisie par un franchisé qui n’avait pas pu vendre son fonds de (...)

Nicolas Ereseo Commercial agents : The Paris Court of Appeals refuses to recognize any implicit territorial exclusivity granted to a sales representative (Bio Service Antilles, Olympus France)

192

CA Paris, 15 janv. 2015, Bio Service Antilles c/ Olympus France, RG n° 12/12120 Une société française membre d’un groupe japonais spécialisé dans la fabrication et la commercialisation de matériel de très haute technologie, en particulier dans le domaine de l’imagerie médicale et de l’endoscopie, avait (...)

Nicolas Ereseo Franchise : The Paris Court of Appeals considers that the cancellation of a franchising agreement can be requested in case the franchisor conceals a former failure of the regional network director even though the collapse took place in the framework of another franchise and in another sector of activity (Era Global Management, REQ2PAY)

164

CA Paris, 14 janv. 2015, Era Global Management c/ REQ2PAY, RG n° 12/18716 Saisie par un franchisé d’une demande d’annulation fondée sur l’article L. 330-3 du code de commerce, la Cour d’appel de Paris estime que si “la loi n’exige pas de ‘transmettre le casier judiciaire de chaque personne concernée par (...)

Nicolas Ereseo Franchise : The Paris Court of Appeals confirms that a franchisor is not obliged to provide information about a competing point of sale to be installed next to the franchisee but that he has to mention the actual presence of direct or indirect competitors (André Gobbo, Cash Express)

179

CA Paris, 17 déc. 2014, André Gobbo c/ Cash Express, RG n° 13/08615 Saisie par un franchisé placé en liquidation judiciaire après avoir exercé dans le secteur de le vente de produits d’occasion mis en dépôt par des particuliers, la Cour d’appel de Paris juge que le document d’information précontractuel (...)

Nicolas Ereseo Franchise : The French Supreme Court encourages judges to consider the Competition Authority’s Opinion N° 10-A-26 on affiliation agreements of independent retailers and the terms for acquiring commercial land in the food retail sector (X / Casino)

146

Comme l’Autorité de la concurrence l’a démontré dans son avis du 7 décembre 2010, la concurrence dans le secteur de la distribution alimentaire fonctionne très mal (Avis n° 10-A-26, relatif aux contrats d’affiliation de magasins indépendants), notamment à Paris où le marché est particulièrement concentré (...)

Nicolas Ereseo Franchise : The French Supreme Court approves of an appellate court having declared null and void non-compete obligations in the food distribution sector (Carrefour, Champion)

191

Le franchiseur qui souhaite protéger l’intégrité de son réseau en stipulant des clauses d’approvisionnement exclusif ou de non-réaffiliation doit s’assurer de disposer d’un savoir-faire suffisamment consistant pour justifier l’existence de telles restrictions de concurrence. Dans le secteur alimentaire, (...)

Nicolas Ereseo Franchise : The Paris Court of Appeals states that a bank has to warn a franchisee when the franchisor provides non relevant pre-contractual informations (Mme V. / Société Générale)

93

L’arrêt rendu par la Cour d’appel de Paris le 29 avril dernier est passé relativement inaperçu. À le lire, on comprend l’embarras qu’il a dû inspirer du côté de la place bancaire française. En substance, les magistrats y décident qu’une banque peut être déclarée responsable, au titre de son devoir (...)

Nicolas Ereseo Franchise: The Rennes Court of Appeals considers that a franchisee who has been fulfilling the agreement for several years cannot raise the lack of elements characterizing a franchise (Agri Placement / Agri)

39

CA Rennes, 24 avril 2014, RG n° 12/08326, Agri Placement c/ Agri Suite à la résiliation de son contrat de franchise, un franchisé avait assigné son franchiseur en nullité du contrat pour absence d’éléments caractéristiques d’une franchise (savoir-faire, assistance technique et commerciale). La Cour (...)

Nicolas Ereseo Franchise: The Lyon Court of Appeals sanctions two franchisors for having failed to fulfill their obligation to provide information prior to the contract (Distribution Casino France, Langloyx traiteur)

52

CA Lyon, 27 février 2014, RG n° 12/02379, Distribution Casino France CA Lyon, 27 février 2014, RG n° 12/07174, Langloyx Traiteur Dans une première affaire, la Cour d’appel de Lyon accorde à un franchisé des dommages intérêts pour perte de chance de “contracter à des conditions plus avantageuses que (...)

Nicolas Ereseo Franchise: The Aix-en-Provence and the Paris Courts of Appeals raise exceptional circumstances and refuse to annul franchise agreements for defect of franchisee’s consent (Holding Financière Seguy, Hervé A&N / Assurtis)

73

CA Aix-en-Provence, 20 février 2014, RG n° 12/01385, Holding Financière Seguy CA Paris, 19 février 2014, RG n° 11/19868, Hervé A&N associés c/ Assurtis Dans une première affaire, la Cour d’appel d’Aix-en-Provence exclut l’existence d’un dol à l’origine de la “déconvenue financière” d’un franchisé (...)

Nicolas Ereseo Franchise: The Paris Court of Appeals admits an action for personal damages filed by the director of a franchised company but excludes any error of profitability committed by the company and its director (M. D. / Assurtis)

57

CA Paris, 19 février 2014, RG n° 11/20167, M. D. c/ Assurtis Le dirigeant d’une société franchisée avait formulé, parallèlement aux prétentions de sa société pour manquement du franchiseur à son obligation d’information précontractuelle, une demande d’indemnisation personnelle au titre de sa qualité de (...)

Nicolas Ereseo Automobile: The Paris Court of Appeal rules on the relationship between regulation (EC) no 1400/2002 and the article L. 442-6 of the French Code de commerce (Europe Auto / Volkswagen)

99

CA Paris, 15 janvier 2014, RG n° 12/13845, Europe Auto/Volkswagen Group France Déjà mentionné autour du thème de la réorganisation des réseaux (v. cette chronique, supra), l’arrêt rendu par la cour d’appel de Paris le 15 janvier 2014 mérite encore quelques observations en ce qu’il traite également de (...)

Nicolas Ereseo Network reorganization: The French Supreme Court and the Paris Court of Appeal decide on the freedom of the network head-end to reorganize its network (Adour Pyrennées location, Europe Auto, EPIL SUN)

124

CA Paris, 15 janvier 2014, RG n° 12/13845, Europe Auto c/ Volkswagen Group France CA Paris, 5 février 2014, RG n° 12/18858 EPIL SUN c/ SELARL AJA Conciliant la liberté d’entreprendre avec la loi contractuelle, la jurisprudence pose régulièrement la solution suivant laquelle tout fournisseur est (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution : The Paris Court of Appeal considers non-valid an indirect non-compete obligation on the market of spare parts (Sergent c/ Distribution Automobile Béthunoise et Renault)

162

Le secteur de l’après-vente automobile souffre de graves dysfonctionnements qui sont régulièrement dénoncés par les autorités de concurrence (voir en dernier lieu, Aut. conc., Avis n° 12-A-21 du 8 oct. 2012, relatif au fonctionnement concurrentiel des secteurs de la réparation et de l’entretien de (...)

Nicolas Ereseo Parallel trade : The Paris Court of Appeal strongly condemns a purchasing body for having provided different soldeurs following the liquidation and the inventory repurchase of a member of a selective distribution network (Futura Finances c/ Chanel)

163

Une société exerçant une activité de gros portant sur des produits de solderie agissait comme centrale d’achat et franchiseur au profit de différents distributeurs. Elle avait acquis lors d’une vente aux enchères consécutive à une liquidation judiciaire des produits cosmétiques et de maquillage portant (...)

Nicolas Ereseo Commercial lease: The Paris Court of Appeal denies the complaint against exclusive obligations in about one hundred commercial leases (Odysseum/Le Polygone)

161

La Cour d’appel de Paris a rendu un arrêt fort bien motivé qui intéressera autant les praticiens du bail commercial que les spécialistes du droit de la concurrence. Le litige opposait les sociétés Le Polygone, qui exploitent depuis 1975 un centre commercial au cœur de Montpellier, à la société (...)

Nicolas Ereseo Exclusive distribution agreement: The Cour de cassation applies articles L. 330-1 and L. 330-2 of the commercial code to certain agreements of the food sector by declaring null and void those concluded for more than ten years

247

Cass. com., 15 janvier 2013, n° 11-17797 et 11-24155 L’Autorité de la concurrence l’a longuement déploré à l’occasion de son avis du 7 décembre 2010 : le secteur alimentaire est le théâtre d’engagements contractuels souscrits pour des durées excessives qui ont pour conséquence de bloquer les changements (...)

Nicolas Ereseo Franchise: The Paris Court of Appeal considers that the franchisor does not have to guarantee the realization of the turnover estimated in a projected of activity (Du pareil au même)

88

Entre autres griefs, une ancienne franchisée reprochait au franchiseur un défaut d’information loyale, exacte et prudente sur la viabilité de l’entreprise et prétendait avoir été victime d’une erreur sur la rentabilité économique de l’opération. Elle pointait en effet l’absence de chiffres sérieux et (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution: The Paris Court of Appeal makes a rigorous application of rules relative to the proof of the exhaustion of the rights on the trademark (Zimmermann/Honda Motor)

172

Un distributeur de motocycles multimarques était poursuivi par un constructeur (Honda) pour avoir importé un certain nombre de produits non destinés au marché européen, portant ainsi atteinte aux marques déposées par le fournisseur. Saisis d’un recours en contrefaçon, les conseillers parisiens ont (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution: The French Competition Authority issues recommendations aiming at lowering the prices as well as forging new dynamics in the automotive sector, after close examination of the car repair and maintenance sector

164

Aut. conc., avis n° 12-A-21 du 8 oct. 2012, relatif au fonctionnement concurrentiel des secteurs de la réparation et de l’entretien de véhicules et de la fabrication et de la distribution de pièces de rechange En droit comme en fait, le secteur automobile est divisé en deux marchés bien distincts : (...)

Nicolas Ereseo Exclusive distribution: The Courts of Appeal of Versailles and Limoges pronounce on relationship between regulation (EC) n° 1400/2002 and the article L. 442-6 of the French Commercial code (BMW France/Paris Ouest Service, BMW France/Taurisson)

158

En vigueur jusqu’au 1er juin 2013, le règlement (CE) n° 1400/2002 fixe les conditions d’exemption applicables aux accords de vente des véhicules automobiles neufs (N. Eréséo et D. Ferré, Rép. Dr. comm. Dalloz, V° Automobile). Conformément à la politique intrusive inaugurée dès l’adoption du précédent (...)

Nicolas Ereseo Quantitative selective distribution system: The Court of Justice rules that the term ‘specified criteria’, referred to Commission Regulation 1400/2002 means, with respect to a quantitative selective distribution system within the meaning of that regulation, criteria the precise content of which may be verified (Auto 24)

312

CJEU, 14 June 2012, Auto 24, case C-158/11 Particulièrement attendue par tous les acteurs du monde de l’automobile, la Cour de justice vient de rendre une décision importante qui offre aux constructeurs une grande liberté d’organisation de leurs réseaux de distribution. L’affaire concernait les (...)

Nicolas Ereseo Franchising: The Paris Court of Appeal weakens the food retail sector by approving the behaviour of major retailers (Le Merre Distri/Carrefour Proximité France)

119

L’Autorité de la concurrence l’a longuement exposé : le secteur de la distribution alimentaire est le théâtre de conditions anormales de concurrence qui justifieraient de nombreux correctifs comportementaux (avis n° A-10-26 du 7 décembre 2010 relatif aux contrats d’affiliation de magasins (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution: The Court of Cassation rules on selective distribution networks and outside-network sales made on online auction website (Christian Dior/eBay)

290

Cass. com., 3 mai 2012, Christian Dior e.a. c/ eBay, n° 11-10508 On se souvient que, par trois arrêts rendus le même jour, la Cour d’appel de Paris avait condamné le courtier en ligne eBay à indemniser plusieurs entreprises du secteur de la parfumerie à hauteur de 5,6 millions d’euros (CA Paris, 3 (...)

Nicolas Ereseo Commercial agency : The Court of Cassation rules that the commercial agent’s statute applies if the principal is a producer according to the article L. 134-1 of the commercial code

139

Cass. com., 20 mars 2012, M. X c/ Mme Y, n° 11-15287 En raison de ses enjeux financiers (C. com., art. L. 134-12), le statut conféré aux agents commerciaux est très fréquemment revendiqué ou contesté devant les tribunaux. Dans ces circonstances, c’est généralement la qualité de l’agent qui est (...)

Nicolas Ereseo Exclusive dealing: The Court of Cassation pronounces on conditions in wich a supplier can compete with his own distributor (Bovami/Valgest)

221

Cass. com., 29 novembre 2011, Bovami c/ Valgest, n° 10-25799 Un fournisseur peut-il concurrencer lui-même ses distributeurs ? C’était la question posée à la Cour de cassation à l’occasion d’un litige s’inscrivant dans le contexte spécifique des “Relais des mousquetaires”. Mis en place par l’enseigne (...)

Nicolas Ereseo Non compete obligation: The Court of Cassation pronounces on compensation offered to the distributor in the beer sector when a non compete obligation is planned in the contract (Karlsbrau/Farigoulette)

194

Cass. com., 17 janvier 2012, Karlsbrau c/ Farigoulette, n° 11-10641 Le contrat dit “de bière” est probablement le plus élémentaire de tous les contrats de distribution. Trois stipulations seulement participent de son contenu. Formant l’objet principal du contrat, la première est une clause (...)

Nicolas Ereseo Freedom of competition: The Court of cassation rules that the freedom of competition involves the possibility of recording the prices practised by a rival company (Hyper Saint-Aunès/Carrefour)

439

Cass. com., 4 octobre 2011, Hyper Saint-Aunès c/ Carrefour hypermarchés, n° 10-21862 Depuis la consécration de la publicité comparative au début des années 1990 (voir C. conso., art. L. 121-8 et s.), la communication commerciale n’a eu de cesse de gagner en agressivité, notamment lorsque sont apparues (...)

Nicolas Ereseo Franchising: The Court of Cassation rules that the acquisition of a business belonging to a franchisee is not a fault when done in accordance to the "English clause" and without unfair competition (Carrefour proximité, CSF, ITM, Sud-Est France, Distribution Casino France)

384

Cass. com., 6 septembre 2011, Carrefour proximité France et CSF c/ ITM Sud-Est France, n° 10-23051 Cass. com., 6 septembre 2011, Carrefour proximité France et CSF c/ Distribution Casino France, n° 10-20776 Presque systématiquement arbitrés, les litiges ayant pour contexte la distribution (...)

Nicolas Ereseo Exclusive distribution – Motor vehicle sector: The Paris Court of Appeal rules that the notice period of one year exempted by regulations (EC) 1475/95 and 1400/2002 deprives of authority the article L. 442 6, I, 5° C. com (Armor Véhicules/DAF Trucks)

462

Contexte de l’arrêt Depuis le milieu des années 1990, les règlements européens d’exemption applicables au secteur automobile comportent des dispositions destinées à garantir l’indépendance du distributeur. À ce titre, le règlement (CE) n° 1475/95 comme son successeur le règlement (CE) n° 1400/2002 (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution - Motor vehicle sector: The Court of Cassation asks the Court of Justice to clarify the meaning of “specified criteria” mentioned by regulation (EU) 1400-2002 (Land Rover/Auto 24)

1161

Cass. com., 29 mars 2011, Sté Land Rover c/ Sté Auto 24, nº 10-12734 Pleinement consacrée par le règlement (CE) n° 1400/2002 (art. 1. 1. g), la sélection quantitative des distributeurs de véhicules automobiles suscite un contentieux régulier au gré des refus d’agrément décidés par les constructeurs (...)

Nicolas Ereseo Franchising: The Court of Cassation reaffirms that the violation of article L. 330 3 C. com. provokes the cancellation of the contract if the breach in the obligation of information chargeable to the supplier has for consequence to affect the consent of the distributor (Mikit France/M. X…)

673

Cass. com., 15 mars 2011, Mikit France c/ M. X…, n° 10-11871 Contexte de l’arrêt Aujourd’hui fixée à l’article L. 330 3 du Code de commerce, l’obligation d’information précontractuelle mise en place par la loi dite “ Doubin ” du 31 décembre 1989 suscite un contentieux récurrent tant le dispositif offre (...)

Nicolas Ereseo Franchising: The Paris Court of Appeal makes void a non-compete provision for reason of absence of geographical limitation (Europe Immobilier/Century 21)

714

La clause de non-réaffiliation fournit une actualité abondante depuis quelques mois. Après un arrêt controversé de la Cour de cassation invitant à l’application d’un régime plus souple que celui réservé aux véritables clauses de non-concurrence (Cass. com., 28 septembre 2010, pourvoi n° 09-13888, à (...)

Nicolas Ereseo Refusal of agreement: The Court of Cassation rules that the bad faith of the distributor excludes any responsibility in case of refusal of agreement decided by the supplier (BMW/Sodac)

874

Cass. com., 28 septembre 2010, BMW c/ Sodac, n° 09-16424 et 09-16753 En matière automobile, le passage d’un règlement d’exemption à un autre favorise généralement la réorganisation des réseaux de distribution et, partant, l’exclusion de distributeurs dont l’agrément n’avait jusqu’alors jamais été (...)

Nicolas Ereseo Franchising : The French Civil Supreme Court rules that the non competition obligation has for object to limit the exercise by the franchisee of a similar activity, whereas «non-réaffiliation» obligation restricts its freedom of membership to another network (Prodim)

917

Cass. com., 28 septembre 2010, Prodim, nº 09-13888 Dans le courant des années 1990, la jurisprudence sociale, commerciale, puis civile en matière de clause de non-concurrence s’est progressivement durcie : outre l’exigence classique de limitation de la portée de la clause (par ex. Cass. com., 12 (...)

Nicolas Ereseo Selective distribution - Internet: The Paris Court of Appeal rules that on line brokers are responsible for announcements using protected brands (eBay/LVMH; e-Bay/Christian Dior)

1538

CA Paris, 3 septembre 2010, eBay Inc et eBay AG c/ Christian Dior Couture, JurisData n° 2010-015040 CA Paris, 3 septembre 2010, eBay Inc et eBay AG c/ Louis Vuitton Malletier, JurisData n° 2010-015044 CA Paris, 3 septembre 2010, eBay Inc et eBay AG c/ Parfums Christian Dior, JurisData n° (...)

Nicolas Ereseo Violation of Art. L. 330-3 C. com.: The Dijon Court of Appeal recalls that the violation of Article L. 330-3 C. com. leads to the cancellation of the contract when the breach of the supplier’s obligation of information affects the distributor’s consent (BM/Franchises Grand Optical Dijon ; Phone Pratique/Société française du radiotéléphone ; OSD/N. G.)

1503

On sait depuis 1998 que le manquement à l’obligation d’information prévue par l’article L. 330-3 C. Com. n’entraîne l’annulation du contrat de distribution que s’il a eu pour conséquence de vicier le consentement du distributeur (Cass. com., 18 févr. 1998, Bull. civ. IV, n° 71 ; D. 1998, somm. 334, obs. (...)

Nicolas Ereseo Non-compete provisions: The Paris court of Appeal holds void a non-competition obligation not justified by the protection of the know-how passed on by the franchisor (Prodim/Diapar, Francap et Groupe G20)

1275

La clause de non-réaffiliation stipulée accessoirement à un contrat de franchise suscite un contentieux récurrent tant il est vrai que les franchiseurs répugnent à voir un point de vente basculer sous une enseigne concurrente (Voir en dernier lieu CA Paris, 17 sept. 2009, Concurrences, n° 1-2010, p. (...)

Nicolas Ereseo Application of Article L. 330-3 C. com.: The Court of Cassation rules that the possibility for the distributor to exercise competing activities cannot justify application of Article L. 330-3 C. com. and recalls that if this provision does not require the establishment of a local market study or a projected sales study, the debtor of the information who supplied such documents can nevertheless engage his liability (Groupe Expert)

1403

Cass. com., 19 janvier 2010, société Groupe Expert c/ Epoux C., n° 09-10980, publié au Bulletin Plus de vingt ans après son adoption, la loi dite “Doubin”, aujourd’hui fixée à l’article L. 330-3 C. Com., donne encore l’occasion de questions inédites, comme en témoigne l’arrêt rendu par la chambre (...)

Nicolas Ereseo Swarming: The Paris Court of Appeal rules that a car manufacturer cannot be considered responsible for the exercise by one of his distributors of the faculty of swarming offered by EC Regulation N° 1400-2002 (Auto 24/Jaguar Land Rover France)

1633

Entré en vigueur le 1er octobre 2002, le règlement (CE) n° 1400/2002 offre une exemption à certains accords de distribution de véhicules automobiles neufs, de pièces détachées ou de services de réparation et d’entretien. Venu en remplacement du règlement (CE) n° 1475/95, le nouveau dispositif a mis fin (...)

Nicolas Ereseo Resale forbidden discount traders: The ECJ rules that a clause provided in a leading license agreement prohibiting the resale of goods to discount traders allows the trademark holder to act in counterfeiting against the licensee that operated such resales and avoid the exhaustion of the rights when the discount trader’s activity infringes the trade mark prestige (Copad ; Christian Dior Couture)

2893

ECJ, 23 April 2009, Copad v. Christian Dior Couture, case C-59/08 Tout système de distribution sélective se heurte à des phénomènes de distribution parallèle que le promoteur du réseau s’efforce de combattre afin de préserver la cohérence et la viabilité économique de son modèle de distribution. Dans ce (...)

Send a message